La Sorcellerie

De Wiccapedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Sorcellerie

Lois Bourne

Traduction Tof


Je suis tout à fait consciente que le sujet de la sorcellerie est généralement considéré comme une plaisanterie, et que quiconque qui essaye de défendre le sujet, ou qui avoue être une sorcière est appelé à être considéré comme excentrique, et c’est probablement là l’adjectif le plus charitable qui sera employé. Cela ne m’a jamais particulièrement dérangée car les gens qui me connaissent peuvent attester du fait que je suis saine d’esprit, et dans la mesure où je possède le pouvoir de faire arriver des choses, je pense que je dois l’utiliser sans chercher à être trop analytique à ce sujet, ou à mon propre sujet, par rapport à l’opinion des autres. Je suis souvent touchée par la confiance que mes amis mettent dans mes possibilités. Obtenir un emploi pour les gens semble être un thème récurant dans mon travail magique. Un de mes amis, physicien, et par là même, celui auquel on songerait le moins pour croire en la sorcellerie, est venu me voir afin que je l‘aide à trouver un autre emploi. Il ne pensait pas à un job en particulier quand il est venu me voir avec les objets que je lui avais demandés : une mèche de cheveux et une photos, il me dit toutefois « Lois, si tu dois faire de la magie noire, fais en sorte que ces objets ne soient pas en contact avec elle, d’accord ? » Il est fasciné par la sorcellerie, et aussi un peu effrayé en fait. Je fis un sort général de prospérité pour lui et peu de temps après il m’appela pour me dire que les choses avaient commencé à bouger pour lui. Bien que jusque là il ne se soit pas vu proposer quelque chose de correct, il eut alors le choix entre plusieurs propositions.

J’apprends continuellement de nouvelles choses sur la sorcellerie, et je fus surprise par la façon dont fonctionna ce sort car il y a peu de temps j’ai houspillé une amie pour n’avoir pas compris la mécanique élémentaire concernant la façon dont la puissance que j’avais créée pourrait fonctionner. Elle aussi m’avait demandé de l’aider à trouver un nouvel emploi car elle s’ennuyait dans celui qu’elle occupait. Un mois plus tard elle me reprocha vertement de n’avoir toujours pas un nouveau job. Je lui demandais « en as-tu cherché d’autres ? » « oh non » me répondit elle. Je lui fis alors remarquer que la moindre des choses aurait été qu’elle fasse l’effort de chercher, et qu’alors la puissance lui aurait permis de trouver celui qui lui convenait. Je dus lui expliquer qu’il y avait peu de chance pour que des employeurs potentiels viennent frapper à sa porte, dans un état de transe, et lui expliquer que pour une raison obscure ils se trouvaient forcés de venir à elle pour lui proposer un emploi. Evidemment, dans un monde idéal c’est comme cela que cela devrait se passer, et c’est comme cela que les gens croient que ça marche ; mais pour l’instant je n’ai pas encore réussi à pousser mon art à de telles extrémités, et d’ici à ce que j’y arrive la magie n’aidera que ceux qui s’aident eux-mêmes. On me demande souvent en quoi ma vie est différente de celle des autres gens, et en fait elle ne l’est pas tellement. J’ai une maison, une famille et un emploi et je vis comme le font des milliers d’autres personnes. La seule différence que je vois et cet étrange pouvoir qui me permet de rendre la vie un peu plus facile pour les autres, et de leur apporter l’accomplissement personnel, la joie et la réalisation de leurs souhaits. Il y a des choses qui ne peuvent être réalisées que par ce qui ressemble à de la magie, et d’une certaine manière les mots se répandent, et de parfaits étrangers viennent vers moi pour que je les aide.