Cuchulainn

De Wiccapedia
Aller à la navigation Aller à la recherche

Mythologie irlandaise

Variantes : Cúchulainn, Cú Chulainn


Cuchulainn et le chien de Culann, illustration de Stephen Reid.

Héros d'Ulster, fils du dieu Lugh et de Dechtire, soeur du roi d'Ulster Conchobar et fille du druide Cathbad.

Cuchulainn apparaît dans un grand nombre de textes mythologiques irlandais. A sa naissance, une prophétie annonça qu'il aurait une vie brève, mais une renommée éternelle.

A l'origine le garçon s'appelait Setanta, mais après qu'il ait tué le chien féroce d'un forgeron nommé Culann, il changea de nom, Cuchulainn signifiant chien de Culann. De ce fait, il est aussi parfois appelé "le Chien d'Ulster".

Les exploits de Cuchulainn sont souvent associés au roi Conchobar et à ses chevaliers de la Branche rouge, dont le jeune homme devint le héros.

Cuchulainn use d'une lance magique nommée Gae Bolga qu'il lance avec le pied, et qui est infaillible pour atteindre sa cible. Il chevauche un magnifique et puissant cheval, nommé "Le Gris de Macha".

Dans la bataille, Cuchulainn se livre à toutes sortes d'exploits et contorsions. Il est pris d'une fureur guerrière et sa tête est nimbée de la "lumière du guerrier".


Représentations

Cuchulainn enfant, alors qu'il se nomme encore Setanta, a été représenté par l'artiste écossais Stephen Reid au début du XXème siècle, sur une illustration où le héros prend une pose triomphale devant le chien de Culann qu'il vient de tuer.

Un portrait de Cuchulainn a également été réalisé par le peintre symboliste écossais John Duncan (1866-1945).

La mort de Cuchulainn est représentée par une sculpture en bronze érigée devant la Grande Poste de Dublin. Œuvre de l'artiste irlandais Oliver Sheppard (1865-1941), elle montre le héros mourant sur le champ de bataille, attaché à une haute pierre, avec la déesse Morrigan sous la forme d'un corbeau perché sur son épaule. Cette statue commémore l'insurrection de Pâques 1916, et la proclamation de la République d'Irlande, après que les volontaires aient pris d'assaut et occupé ce bâtiment officiel.

Liens externes