Netjerisme : Différence entre versions

De Wiccapedia
Aller à : navigation, rechercher
(Une étymologie basée sur le mot netjer)
(Une étymologie basée sur le mot netjer)
(2 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
== Une étymologie basée sur le mot netjer ==
 
== Une étymologie basée sur le mot netjer ==
   
Le mot netjerisme fut créé à partir du mot netjer<ref>Page Facebook netjerisme - http://fr-fr.facebook.com/pages/Netjerisme/220570648085601?sk=info</ref>. Ce terme issu de l'écriture hiéroglyphique signifie « dieu » ou « divinité »<ref>Dictionnaire des hiéroglyphes, projet Rosette - http://projetrosette.info/page.php?Id=599</ref>. Ainsi, les netjeristes sont des personnes, qui rendent un culte aux divinités égyptiennes ou netjerou (pluriel de netjer). Ce choix étymologique est motivé par le désir de se distinguer du terme kémitisme et de l'interprétation à connotation raciale, qui peut en être faite<ref>Magazine Lune Bleue numéro 7, Imbolc 2012, La tradition égyptienne : du Kémitisme au Netjerisme</ref>. En effet, kémitisme a pour racine kemet, qui pour les anciens égyptiens signifient « terre noire » et désignait l’Égypte. La mouvance kémite afrocentriste avance une autre hypothèse. Elle traduit kemet par « terre des noirs » et s'appuie sur cette traduction pour déduire que l’Égypte est le berceau de la civilisation africaine.
+
Le mot netjerisme fut créé à partir du mot netjer<ref>Emission de Radio Arcadie sur le netjerisme 12 juin 2020 - https://youtu.be/GWWyxSzqDkQ</ref>. Ce terme issu de l'écriture hiéroglyphique signifie « dieu » ou « divinité »<ref>Dictionnaire des hiéroglyphes, projet Rosette - http://projetrosette.info/page.php?Id=599</ref>. Ainsi, les netjeristes sont des personnes, qui rendent un culte aux divinités égyptiennes ou netjerou (pluriel de netjer). Ce choix étymologique est motivé par le désir de se distinguer du terme kémitisme et de l'interprétation à connotation raciale, qui peut en être faite<ref>Magazine Lune Bleue numéro 7, Imbolc 2012, La tradition égyptienne : du Kémitisme au Netjerisme</ref>. En effet, kémitisme a pour racine kemet, qui pour les anciens égyptiens signifient « terre noire » et désignait l’Égypte. La mouvance kémite afrocentriste avance une autre hypothèse. Elle traduit kemet par « terre des noirs » et s'appuie sur cette traduction pour déduire que l’Égypte est le berceau de la civilisation africaine.
   
 
Les netjeristes ne se définissent pas comme des païens identitaires. C'est pourquoi, ils ont fait le choix d'utiliser le mot netjer. Celui-ci ne se réfère pas à une terre et à une ethnie particulière. Le terme netjerisme est une désignation, qui définit leur pratique comme centrée sur le lien (ou la dévotion) de la personne envers les divinités de l’Égypte ancienne, sans revendication raciale.
 
Les netjeristes ne se définissent pas comme des païens identitaires. C'est pourquoi, ils ont fait le choix d'utiliser le mot netjer. Celui-ci ne se réfère pas à une terre et à une ethnie particulière. Le terme netjerisme est une désignation, qui définit leur pratique comme centrée sur le lien (ou la dévotion) de la personne envers les divinités de l’Égypte ancienne, sans revendication raciale.

Version du 25 juin 2020 à 19:23

Le netjerisme est une forme de kémitisme ou khémitisme, c'est à dire de renaissance de la tradition païenne égyptienne antique dans le monde moderne.

Un terme spécifiquement français

Le mot est apparu principalement dans la sphère francophone, voire française, de la tradition. Il est né du besoin des païens français de cette tradition d'adopter une dénomination, qui leur évitent d'être confondus avec une branche du kémitisme afrocentriste, aux objectifs politiques et aux revendications identitaires.

Le mot a été évoqué entre autre lors d'une rencontre du projet Ta Noutri[1], qui eut lieu en juillet 2007 en Vendée, lors d'une discussion sur la façon de nommer la tradition. Ce un site et forum dédié à cette tradition fut créé en avril 2005 et ferma ses portes en septembre 2010. Le mot fut de nouveau évoqué sur le projet Semat Ankhty[2], qui a pris la relève de Ta Noutri, en 2011 dans un sujet du forum. Puis, il fut progressivement diffusé et adopté dans la sphère païenne de tradition égyptienne francophone, jusqu'à le retrouver cité dans des wikis anglophones sous la forme netjerism, comme autre mot employé pour désigner le kémitisme[3]. Semat Ankhty a fermé ses portes en juin 2020. Aujourd'hui sur Facebook, il est possible de discuter avec des netjeristes actifs sur le groupe du projet Neferou Khepri[4] et la page Facebook "Netjerisme traditionnel" [5].

Une étymologie basée sur le mot netjer

Le mot netjerisme fut créé à partir du mot netjer[6]. Ce terme issu de l'écriture hiéroglyphique signifie « dieu » ou « divinité »[7]. Ainsi, les netjeristes sont des personnes, qui rendent un culte aux divinités égyptiennes ou netjerou (pluriel de netjer). Ce choix étymologique est motivé par le désir de se distinguer du terme kémitisme et de l'interprétation à connotation raciale, qui peut en être faite[8]. En effet, kémitisme a pour racine kemet, qui pour les anciens égyptiens signifient « terre noire » et désignait l’Égypte. La mouvance kémite afrocentriste avance une autre hypothèse. Elle traduit kemet par « terre des noirs » et s'appuie sur cette traduction pour déduire que l’Égypte est le berceau de la civilisation africaine.

Les netjeristes ne se définissent pas comme des païens identitaires. C'est pourquoi, ils ont fait le choix d'utiliser le mot netjer. Celui-ci ne se réfère pas à une terre et à une ethnie particulière. Le terme netjerisme est une désignation, qui définit leur pratique comme centrée sur le lien (ou la dévotion) de la personne envers les divinités de l’Égypte ancienne, sans revendication raciale.

Bibliographie

Lune Bleue (magazine de la Ligue wiccane éclectique) numéro 7, Imbolc 2012, La tradition égyptienne : du Kémitisme au Netjerisme, par Besa Uinda Sopdetmouti, Sasekhentou et Semat Ankhti

Lune Bleue (magazine de la Ligue wiccane éclectique) numéro 12, Litha 2014 : Le calendrier Egyptien par Besa Akantheia

Ouab, fonction sacerdotale et sens initiatique de la pureté dans la tradition spirituelle égyptienne, par Besa Sopdetmouti, ISBN 9782953232318

Lune Bleue (magazine de la Ligue wiccane éclectique) numéro 15, Beltaine 2015 : les rituels dans le netjerisme, par Maryline.

Dr.Paul Harrison, Profane Egyptologists: The Modern Revival of Ancient Egyptian Religion, (ISBN 978-1138102996)

Sources

<references>

  1. Historique du projet Ta Noutri - http://ta-netjerou.weebly.com/lhistoire-de-ta-noutri.html
  2. http://semat-ankhti.forum-gratuit.net/
  3. http://en.wikipedia.org/wiki/Kemetism
  4. Neferou Khepri - https://www.facebook.com/groups/419146701983867
  5. Netjerisme traditionnel - https://www.facebook.com/NetjerismeTraditionnel
  6. Emission de Radio Arcadie sur le netjerisme 12 juin 2020 - https://youtu.be/GWWyxSzqDkQ
  7. Dictionnaire des hiéroglyphes, projet Rosette - http://projetrosette.info/page.php?Id=599
  8. Magazine Lune Bleue numéro 7, Imbolc 2012, La tradition égyptienne : du Kémitisme au Netjerisme