Wicca germanique

De Wiccapedia
Aller à : navigation, rechercher

Wicca Germanique

Traduction Tof

Il y a quelques années, quelqu’un m’a parlé de la Wikka, Germanik, Terrifik, Autentik et Satanik. Vivant près de l’ancienne Germanie, cette « Wicca Germanique » m’a interpellé. Je savais qu’il y a en Allemagne des groupes de sorcières issus des filiations Alexandriennes ou des différentes Grandes Prêtresses de Gerald Gardner (il y a eu de nombreux militaires initiés Britanniques et Américains ayant servi en Allemagne), mais une Wicca purement Germanique, je n’en n’avais jamais entendu parlé. Mes contacts allemands n’avaient eux non plus jamais entendu parler de cette tradition, mais cela ne voulait bien sûr pas dire que cette tradition n’existait pas. Récemment, on m’a confié certains rituels d’un coven se réclamant d’une Wicca Germanique dont les membres se sont tournés vers une pratique plus « orthodoxe ». Je ne sais pas si ces rituels sont ceux de la Wicca Germanique dont j’avais entendu parler. Ces rituels ne sont plus utilisés et ne sont plus secrets. J’ai décidé de les traduire et de vous les livrer dans l’espoir de leur donner une nouvelle vie.


Rituel du Vendredi

Le Prêtre allume la Bougie d’Autel et l’encens.

La Prêtresse prend la Bougie d’Autel et s’en sert pour allumer les Bougies des Directions en se déplaçant dans le sens du soleil puis repose la Bougie d’Autel à sa place.

La Demoiselle dit :


Le Cercle va être tracé. Nous, dans ce Cercle, y sommes de notre propre volonté.

Dans notre cœur règne l’Amour et la Paix.

La Prêtresse prend son Athamé et touche de sa pointe le Sel sur l’Autel en disant :

Le Sel c’est la Vie.

Que ce Sel soit pur et qu’il purifie notre vie.

Il nous assiste dans ce Rite dédié à Fraia et Wotan.


A l’aide de son Athamé, la Prêtresse prélève trois pointes de Sel qu’elle verse dans l’Eau. Puis mélange l’Eau et le Sel avec la lame de son Athamé en disant :


Que ce Sel Sacré chasse toute impureté de cette Eau

Pour qu’ensemble nous puissions l’utiliser au service de Fraia et Wotan,

Lors de ces Rites mais aussi à chaque fois que nous nous en servirons.


La Prêtresse pose son Athamé sur l’Autel et prend l’Eau salée et asperge le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Eau sur l’Autel.

Elle prend ensuite l’Encensoir et fait le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Encensoir sur l’Autel.

Le Prêtre appelle chaque homme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque homme s’agenouille devant la Prêtresse qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marqué l’homme échange un baiser avec la Prêtresse puis laisse sa place à l’homme suivant.

Lorsque chaque homme aura été consacré, la Prêtresse appelle chaque femme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque femme s’agenouille devant le Prêtre qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marquée la femme échange un baiser avec le Prêtre puis laisse sa place à la femme suivante.

Le Prêtre dit ensuite :


Invitons les Dieux à assister à ces Rites tenus en leur honneur.


La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel.

La Prêtresse dit :


Fraia et Wotan, Déesse et Dieu, Mère et Père de toute Vie.

Nous vous invitons ici à nous rejoindre lors de nos Rites,

Protégez-nous et guidez-nous dans ce Cercle et en dehors,

Dans tout ce que nous faisons.

Qu’il en soit ainsi !


Tous :


Qu’il en soit ainsi !

Tous baisent la lame de leur Athamé puis le posent sur l’Autel.

Le Prêtre prend la Coupe et verse un peu de bière sur le sol en disant :

Pour Fraia et Wotan.


La Demoiselle dit :


Le Cercle est maintenant consacré.

Nul ne le quittera sans une bonne raison.


Tous :


Qu’il en soit ainsi !


Le Prêtre dit :


Nous sommes là pour exprimer notre Amour pour Fraia et Wotan.

Remercions-les pour tout ce que nous avons,

Pour l’Amour qui nous est donné,

Pour les liens que nous partageons.


La Prêtresse dit :


N’oublions jamais ce que nous devons aux Dieux.

Ils veillent sur nous, ils guident nos pas.


Le Prêtre dit :


Il est juste de les remercier pour ce que nous avons,

Mais nous pouvons aussi leur demander

Ce dont nous pensons avoir besoin.


Tous :


Qu’il en soit ainsi !


Pendant quelques minutes tous se recueillent en silence, chacun selon son cœur remercie ou demande l’aide des Dieux.

La Prêtresse dit :


Lorsque l’Homme n’était qu’un enfant

Les Dieux veillaient sur lui

Notre bien-aimée Fraia, la Déesse, était la Mère de l’Homme,

Alors que le Dieu Wotan, sévère et fort, était son Père.

L’Homme a appris ce qu’on lui enseignait

Avec Patience et Amour.

Il n’a rien reçu sans le gagner

Mais fut récompensé pour ses efforts

« Ce que tu donnes, te sera rendu »

Et cela il l’a bien compris.

Agis pour ton amour, agis pour ta vie

Et tu seras largement rétribué

Prends ce qui n’est pas ton dû

Et tu seras cruellement châtié

Les Dieux sont justes et n’agissent pas sans raison

Oeuvre bien avec eux et tu seras récompensé

Bien plus que dans tes rêves.

Notre Dame est Amour, notre Seigneur est Force.

Comme nous avons besoin d’eux, ils ont besoin de nous

Ensemble vivons et aimons

Sous leur regard protecteur

L’Amour est la Loi, l’Amour est le Lien.


La Prêtresse prend la Coupe sur l’Autel et la porte bien haut et dit :


Comme les Dieux nous donnent

Partageons avec eux

Et remercions-les pour les bontés

Qu’ils déversent sur la Terre.

Aux Dieux !


Tous :


Aux Dieux !


La Prêtresse verse une libation sur le sol puis porte la Coupe à ses lèvres, boit une gorgée puis fait passer la Coupe autour du Cercle. Chacun boira une gorgée.

La Prêtresse prend ensuite le plat de Gâteaux qu’elle porte bien haut et dit :


Nous remercions les Dieux

Pour la nourriture qu’ils nous donnent

Pensons toujours à partager

Avec ceux qui n’ont plus rien.


Elle présente les gâteaux au Prêtre qui en prend un. Elle en prend également un puis fait passer le plateau autour du Cercle, chacun en prendra un.

Le Prêtre dit :


Asseyons-nous et apprécions

Les Dons que nous font les Dieux.

Mais n’oublions jamais que sans les Dieux

Nous n’aurions plus rien.


Tous :


Qu’il en soit ainsi !


Tous s’asseyent et partagent la bière et les gâteaux restants.

A ce moment l’on peut discuter des affaires du groupe, de magie ou de sujets plus frivoles.


La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel.

La Prêtresse dit :


Nous remercions les Dieux pour leur concours.

Comme nous sommes arrivés ici en les aimant

C’est en nous aimant les uns les autres,

C’est en nous aimant nous mêmes

Que nous nous séparons.


Tous :


L’Amour est la Loi,

L’Amour est le Lien.


Chacun baise la lame de son Athamé puis tous se congratuleront.


Rituel de la Pleine Lune

Le Prêtre allume la Bougie d’Autel et l’encens. La Prêtresse prend la Bougie d’Autel et s’en sert pour allumer les Bougies des Directions en se déplaçant dans le sens du soleil puis repose la Bougie d’Autel à sa place. La Demoiselle dit :

Le Cercle va être tracé. Nous, dans ce Cercle, y sommes de notre propre volonté. Dans notre cœur règne l’Amour et la Paix. La Prêtresse prend son Athamé et touche de sa pointe le Sel sur l’Autel en disant : Le Sel c’est la Vie. Que ce Sel soit pur et qu’il purifie notre vie. Il nous assiste dans ce Rite dédié à Fraia et Wotan.

A l’aide de son Athamé, la Prêtresse prélève trois pointes de Sel qu’elle verse dans l’Eau. Puis mélange l’Eau et le Sel avec la lame de son Athamé en disant :

Que ce Sel Sacré chasse toute impureté de cette Eau Pour qu’ensemble nous puissions l’utiliser au service de Fraia et Wotan, Lors de ces Rites mais aussi à chaque fois que nous nous en servirons.

La Prêtresse pose son Athamé sur l’Autel et prend l’Eau salée et asperge le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Eau sur l’Autel. Elle prend ensuite l’Encensoir et fait le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Encensoir sur l’Autel. Le Prêtre appelle chaque homme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque homme s’agenouille devant la Prêtresse qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marqué l’homme échange un baiser avec la Prêtresse puis laisse sa place à l’homme suivant. Lorsque chaque homme aura été consacré, la Prêtresse appelle chaque femme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque femme s’agenouille devant le Prêtre qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marquée la femme échange un baiser avec le Prêtre puis laisse sa place à la femme suivante. Le Prêtre dit ensuite :

Invitons les Dieux à assister à ces Rites tenus en leur honneur.

La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Fraia et Wotan, Déesse et Dieu, Mère et Père de toute Vie. Nous vous invitons ici à nous rejoindre lors de nos Rites, Protégez-nous et guidez-nous dans ce Cercle et en dehors, Dans tout ce que nous faisons. Qu’il en soit ainsi !

Tous :

Qu’il en soit ainsi ! Tous baisent la lame de leur Athamé puis le posent sur l’Autel. Le Prêtre prend la Coupe et verse un peu de bière sur le sol en disant : Pour Fraia et Wotan.

La Demoiselle dit :

Le Cercle est maintenant consacré. Nul ne le quittera sans une bonne raison.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !


Le Prêtre dit :

Nous sommes là pour exprimer notre Amour pour Fraia et Wotan. Remercions-les pour tout ce que nous avons, Pour l’Amour qui nous est donné, Pour les liens que nous partageons.

La Prêtresse dit :

N’oublions jamais ce que nous devons aux Dieux. Ils veillent sur nous, ils guident nos pas.

Le Prêtre dit :

Il est juste de les remercier pour ce que nous avons, Mais nous pouvons aussi leur demander Ce dont nous pensons avoir besoin.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !

Pendant quelques minutes tous se recueillent en silence, chacun selon son cœur remercie ou demande l’aide des Dieux. La Prêtresse dit :

Lorsque l’Homme n’était qu’un enfant Les Dieux veillaient sur lui Notre bien-aimée Fraia, la Déesse, était la Mère de l’Homme, Alors que le Dieu Wotan, sévère et fort, était son Père. L’Homme a appris ce qu’on lui enseignait Avec Patience et Amour. Il n’a rien reçu sans le gagner Mais fut récompensé pour ses efforts « Ce que tu donnes, te sera rendu » Et cela il l’a bien compris. Agis pour ton amour, agis pour ta vie Et tu seras largement rétribué Prends ce qui n’est pas ton dû Et tu seras cruellement châtié Les Dieux sont justes et n’agissent pas sans raison Oeuvre bien avec eux et tu seras récompensé Bien plus que dans tes rêves. Notre Dame est Amour, notre Seigneur est Force. Comme nous avons besoin d’eux, ils ont besoin de nous Ensemble vivons et aimons Sous leur regard protecteur L’Amour est la Loi, l’Amour est le Lien.

Le Prêtre dit :

Nous sommes au moment où la Lune est ronde Et éclaire la nuit de notre rencontre Appelons Fraia et Wotan Qu’ils nous sourient et envoient leur amour

Le Prêtre et la Prêtresse élèvent leur Athamé vers le ciel et disent :

Fraia et Wotan ! Nous vous honorons, nous vous aimons Tout ce que vous accomplissez Nous savons que c’est pour notre bien Ainsi, que ce que nous faisons Le soit pour votre bien.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !

Le Prêtre abaisse son Athamé et s’agenouille devant la Prêtresse et dit :

Belle Dame Fraia Connue des hommes sous de nombreux noms A différentes époques et dans différents pays Aphrodite, Brigid, Diane, Vénus Astarté, Danna, Mélusine ou Isis Sont des noms qu’on t’a donnés Toi qu’aujourd’hui nous appelons Fraia, Et c’est sous ce nom que nous t’adorons Nous honorons ton esprit et celui de notre Seigneur Dans l’amour et la gratitude.

La Prêtresse abaisse son Athamé et aide le Prêtre à se relever et l’embrasse, puis s’agenouille à son tour. Le Prêtre élève son Athamé. La Prêtresse dit :

Wotan, puissant Dieu, notre Seigneur ! Nous t’honorons toi le conjoint de Fraia Ecoute-nous, aime-nous, nous tes gens Protège-nous et guide-nous dans notre vie Comme l’Homme a besoin de la Femme La Femme a besoin de l’Homme Il en est de même pour les Dieux Ainsi ne faisons plus qu’un Plus qu’un avec les Dieux.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !



La Prêtresse prend la Coupe sur l’Autel et la porte bien haut et dit :

Comme les Dieux nous donnent Partageons avec eux Et remercions-les pour les bontés Qu’ils déversent sur la Terre. Aux Dieux !

Tous :

Aux Dieux !

La Prêtresse verse une libation sur le sol puis porte la Coupe à ses lèvres, boit une gorgée puis fait passer la Coupe autour du Cercle. Chacun boira une gorgée. La Prêtresse prend ensuite le plat de Gâteaux qu’elle porte bien haut et dit :

Nous remercions les Dieux Pour la nourriture qu’ils nous donnent Pensons toujours à partager Avec ceux qui n’ont plus rien.

Elle présente les gâteaux au Prêtre qui en prend un. Elle en prend également un puis fait passer le plateau autour du Cercle, chacun en prendra un. Le Prêtre dit :

Asseyons-nous et apprécions Les Dons que nous font les Dieux. Mais n’oublions jamais que sans les Dieux Nous n’aurions plus rien.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !

Tous s’asseyent et partagent la bière et les gâteaux restants. A ce moment l’on peut discuter des affaires du groupe, de magie ou de sujets plus frivoles.


La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Nous remercions les Dieux pour leur concours. Comme nous sommes arrivés ici en les aimant C’est en nous aimant les uns les autres, C’est en nous aimant nous mêmes Que nous nous séparons.

Tous :

L’Amour est la Loi, L’Amour est le Lien.

Chacun baise la lame de son Athamé puis tous se congratuleront.


Rituel de la Fête de Novembre

L’extérieur du Cercle est décoré de fleurs d’automne, de pommes de pins et de feuilles… Poser les Cornes du Prêtre sur l’Autel. Le Prêtre allume la Bougie d’Autel et l’encens La Prêtresse prend la Bougie d’Autel et s’en sert pour allumer les Bougies des Directions en se déplaçant dans le sens du soleil puis repose la Bougie d’Autel à sa place. La Demoiselle dit :

Le Cercle va être tracé. Nous, dans ce Cercle, y sommes de notre propre volonté. Dans notre cœur règne l’Amour et la Paix. La Prêtresse prend son Athamé et touche de sa pointe le Sel sur l’Autel en disant : Le Sel c’est la Vie. Que ce Sel soit pur et qu’il purifie notre vie. Il nous assiste dans ce Rite dédié à Fraia et Wotan.

A l’aide de son Athamé, la Prêtresse prélève trois pointes de Sel qu’elle verse dans l’Eau. Puis mélange l’Eau et le Sel avec la lame de son Athamé en disant :

Que ce Sel Sacré chasse toute impureté de cette Eau Pour qu’ensemble nous puissions l’utiliser au service de Fraia et Wotan, Lors de ces Rites mais aussi à chaque fois que nous nous en servirons.

La Prêtresse pose son Athamé sur l’Autel et prend l’Eau salée et asperge le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Eau sur l’Autel. Elle prend ensuite l’Encensoir et fait le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Encensoir sur l’Autel. Le Prêtre appelle chaque homme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque homme s’agenouille devant la Prêtresse qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marqué l’homme échange un baiser avec la Prêtresse puis laisse sa place à l’homme suivant. Lorsque chaque homme aura été consacré, la Prêtresse appelle chaque femme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque femme s’agenouille devant le Prêtre qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marquée la femme échange un baiser avec le Prêtre puis laisse sa place à la femme suivante. Le Prêtre dit ensuite :

Invitons les Dieux à assister à ces Rites tenus en leur honneur.

La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Fraia et Wotan, Déesse et Dieu, Mère et Père de toute Vie. Nous vous invitons ici à nous rejoindre lors de nos Rites, Protégez-nous et guidez-nous dans ce Cercle et en dehors, Dans tout ce que nous faisons. Qu’il en soit ainsi !

Tous :

Qu’il en soit ainsi ! Tous baisent la lame de leur Athamé puis le posent sur l’Autel. Le Prêtre prend la Coupe et verse un peu de bière sur le sol en disant : Pour Fraia et Wotan.

La Demoiselle dit :

Le Cercle est maintenant consacré. Nul ne le quittera sans une bonne raison.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !


La Prêtresse dit :

La Déesse de l’Eté s’est éloignée Laissant la place aux mois sombres du Dieu Hiver Toutes nos prières vont à Fraya et à Wotan son amant. Tous disent : Toutes nos prières !

La Prêtresse élève son Athamé et dit :

Belle Déesse nous te remercions Pour les joies de l’Eté Pour les blés, pour les moissons Pour la vie, pour l’amour Nous qui t’aimons Nous savons que tu nous aimes Reviens l’an prochain Lorsque ton temps sera revenu Lorsque ton compagnon, ton amour Nous aura fait traverser en sûreté Les long mois blancs et froids Nous t’aimons, nous t’honorons Fraia, toi toujours radieuse.

Tous disent :

Nous t’aimons !

La Prêtresse pose son Athamé et prend les Cornes et les porte bien haut. La Prêtresse dit :

Ici je tiens le symbole De Wotan le Puissant Seigneur de Vie et de Mort. Il nous protègera et nous guidera Dans les mois à venir Comme le fera notre Prêtre. Elle place les Cornes sur la tête du Prêtre. Maintenant tu représentes Wotan. Il parle par ta bouche Il agit par toi. Guide-nous, nous t’en prions Face aux difficultés qui nous attendent Jusqu’au retour du printemps Au moment du retour De Fraia notre Belle Dame.

Elle l’embrasse Le Prêtre dit :

Je suis le Seigneur de la Vie Je suis le Seigneur de l’Amour Je suis le Seigneur de la Mort Wotan vous le demande N’ayez pas peur Avec ma Dame à mes côtés Je sais que je verrai toujours la lumière. Je sais qu’il y a toujours un espoir Pour la vie à venir Je vous conduirai avec joie Comme je conduis ceux Qui déjà s’en sont allés Mais qui sont ici parmi nous Qu’il en soit ainsi !

Tous disent :

Qu’il en soit ainsi

Le Prêtre et la Prêtresse s’embrassent. Ensuite la Prêtresse mène les autres autour du Cercle dans le sens du Soleil. Le Prêtre se tourne vers l’extérieur. En passant devant lui chaque homme l’étreindra et chaque femme l’embrassera. Lorsque chacun aura regagné sa place, la Prêtre reposera les Cornes sur l’Autel. Le Prêtre dit :

C’est le moment maintenant de la célébration Pour nous donner de la force Pour nous donner de la joie. Ceux que nous aimons reviennent de l’Autre Monde Pour se joindre à nous Accueillons-les, réjouissons-nous Faisons la fête, amusons-nous. Souvenons-nous de ceux qui sont partis Dans le domaine des Dieux Et qui reviennent parmi nous Quelques secondes ou quelques heures Amusons-nous cette nuit Avant que les rigueurs de l’hiver n’arrivent Soyons tous heureux Qu’il en soit ainsi

Tous disent :

Qu’il en soit ainsi


La Prêtresse prend la Coupe sur l’Autel et la porte bien haut et dit :

Comme les Dieux nous donnent Partageons avec eux Et remercions-les pour les bontés Qu’ils déversent sur la Terre. Aux Dieux !

Tous :

Aux Dieux !

La Prêtresse verse une libation sur le sol puis porte la Coupe à ses lèvres, boit une gorgée puis fait passer la Coupe autour du Cercle. Chacun boira une gorgée. La Prêtresse prend ensuite le plat de Gâteaux qu’elle porte bien haut et dit :

Nous remercions les Dieux Pour la nourriture qu’ils nous donnent Pensons toujours à partager Avec ceux qui n’ont plus rien.

Elle présente les gâteaux au Prêtre qui en prend un. Elle en prend également un puis fait passer le plateau autour du Cercle, chacun en prendra un. Le Prêtre dit :

Asseyons-nous et apprécions Les Dons que nous font les Dieux. Mais n’oublions jamais que sans les Dieux Nous n’aurions plus rien.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !

Tous s’asseyent et partagent la bière et les gâteaux restants. A ce moment l’on peut discuter des affaires du groupe, de magie ou de sujets plus frivoles.


La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Nous remercions les Dieux pour leur concours. Comme nous sommes arrivés ici en les aimant C’est en nous aimant les uns les autres, C’est en nous aimant nous mêmes Que nous nous séparons.

Tous :

L’Amour est la Loi, L’Amour est le Lien.

Chacun baise la lame de son Athamé puis tous se congratuleront.


Rituel de la Fête de Février

Des bougies supplémentaires ont été préparées, une pour chaque sorcière présente. Le Prêtre allume la Bougie d’Autel et l’encens. La Prêtresse prend la Bougie d’Autel et s’en sert pour allumer les Bougies des Directions en se déplaçant dans le sens du soleil puis repose la Bougie d’Autel à sa place. La Demoiselle dit :

Le Cercle va être tracé. Nous, dans ce Cercle, y sommes de notre propre volonté. Dans notre cœur règne l’Amour et la Paix. La Prêtresse prend son Athamé et touche de sa pointe le Sel sur l’Autel en disant : Le Sel c’est la Vie. Que ce Sel soit pur et qu’il purifie notre vie. Il nous assiste dans ce Rite dédié à Fraia et Wotan.

A l’aide de son Athamé, la Prêtresse prélève trois pointes de Sel qu’elle verse dans l’Eau. Puis mélange l’Eau et le Sel avec la lame de son Athamé en disant :

Que ce Sel Sacré chasse toute impureté de cette Eau Pour qu’ensemble nous puissions l’utiliser au service de Fraia et Wotan, Lors de ces Rites mais aussi à chaque fois que nous nous en servirons.

La Prêtresse pose son Athamé sur l’Autel et prend l’Eau salée et asperge le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Eau sur l’Autel. Elle prend ensuite l’Encensoir et fait le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Encensoir sur l’Autel. Le Prêtre appelle chaque homme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque homme s’agenouille devant la Prêtresse qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marqué l’homme échange un baiser avec la Prêtresse puis laisse sa place à l’homme suivant. Lorsque chaque homme aura été consacré, la Prêtresse appelle chaque femme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque femme s’agenouille devant le Prêtre qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marquée la femme échange un baiser avec le Prêtre puis laisse sa place à la femme suivante. Le Prêtre dit ensuite :

Invitons les Dieux à assister à ces Rites tenus en leur honneur.

La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Fraia et Wotan, Déesse et Dieu, Mère et Père de toute Vie. Nous vous invitons ici à nous rejoindre lors de nos Rites, Protégez-nous et guidez-nous dans ce Cercle et en dehors, Dans tout ce que nous faisons. Qu’il en soit ainsi !

Tous :

Qu’il en soit ainsi ! Tous baisent la lame de leur Athamé puis le posent sur l’Autel. Le Prêtre prend la Coupe et verse un peu de bière sur le sol en disant : Pour Fraia et Wotan.

La Demoiselle dit :

Le Cercle est maintenant consacré. Nul ne le quittera sans une bonne raison.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !


La Prêtresse dit :

Le Seigneur a fait maintenant Le plus gros de son voyage. Nous nous réjouissons de le revoir Maintenant, le chemin sera plus clair Et peut voir sa Dame au loin.

Le Prêtre dit :

Vous sorcière je vous le dis Il est grand temps maintenant De donner notre cœur A Wotan notre Seigneur. Allumons nos torches Pour l’éclairer et le conduire Jusqu’aux bras de Fraia.

Le Prêtre et la Prêtresse prennent les deux bougies sur l’Autel, les autres sorcières prennent chacune une bougie. Le Prêtre et la Prêtresse disent :

Allumez maintenant vos flammes Au Feu de l’Autel Sacré

Toutes les femmes allument leur bougie à celle du Prêtre, tous les hommes allument leur bougie à celle de la Prêtresse. Lorsque toutes les bougies sont allumées, tous le monde lève son Athamé bien haut en le tenant dans sa main droite et lève sa bougie bien haut en la tenant dans sa main gauche. Tous disent :

Nous donnons au Puissant Wotan Notre Amour et notre Force

Tout le monde se tait quelques instants jusqu’à ce que le Prêtre et le Prêtresse donnent le signal. Chacun baise la lame de son Athamé et souffle sur la flamme de sa bougie et l’éteint sauf le Prêtre et la Prêtresse qui posent leur bougie toujours allumée sur l’Autel. Le Prêtre dit :

Que ce chemin que nous allons parcourir Pendant les mois à venir Nous apporte la Force Et nous rende heureux en Amour La Prêtresse dit : Les Dieux nous donnent Il est donc juste Que nous donnions au Dieux

Tous disent :

Qu’il en soit ainsi


La Prêtresse prend la Coupe sur l’Autel et la porte bien haut et dit :

Comme les Dieux nous donnent Partageons avec eux Et remercions-les pour les bontés Qu’ils déversent sur la Terre. Aux Dieux !

Tous :

Aux Dieux !

La Prêtresse verse une libation sur le sol puis porte la Coupe à ses lèvres, boit une gorgée puis fait passer la Coupe autour du Cercle. Chacun boira une gorgée. La Prêtresse prend ensuite le plat de Gâteaux qu’elle porte bien haut et dit :

Nous remercions les Dieux Pour la nourriture qu’ils nous donnent Pensons toujours à partager Avec ceux qui n’ont plus rien.

Elle présente les gâteaux au Prêtre qui en prend un. Elle en prend également un puis fait passer le plateau autour du Cercle, chacun en prendra un. Le Prêtre dit :

Asseyons-nous et apprécions Les Dons que nous font les Dieux. Mais n’oublions jamais que sans les Dieux Nous n’aurions plus rien.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !

Tous s’asseyent et partagent la bière et les gâteaux restants. A ce moment l’on peut discuter des affaires du groupe, de magie ou de sujets plus frivoles.


La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Nous remercions les Dieux pour leur concours. Comme nous sommes arrivés ici en les aimant C’est en nous aimant les uns les autres, C’est en nous aimant nous mêmes Que nous nous séparons.

Tous :

L’Amour est la Loi, L’Amour est le Lien.

Chacun baise la lame de son Athamé puis tous se congratuleront.


Rituel de l'Equinoxe de Printemps

Placer le Phallus sur l’Autel ainsi qu’une coupe avec un peu de terre et une graine de céréale poussant dans la région. La Prêtresse prend la Bougie d’Autel et s’en sert pour allumer les Bougies des Directions en se déplaçant dans le sens du soleil puis repose la Bougie d’Autel à sa place. Placer des fleurs printanières sur l’Autel et autour du Cercle. Le Prêtre allume la Bougie d’Autel et l’encens.

La Demoiselle dit :

Le Cercle va être tracé. Nous, dans ce Cercle, y sommes de notre propre volonté. Dans notre cœur règne l’Amour et la Paix. La Prêtresse prend son Athamé et touche de sa pointe le Sel sur l’Autel en disant : Le Sel c’est la Vie. Que ce Sel soit pur et qu’il purifie notre vie. Il nous assiste dans ce Rite dédié à Fraia et Wotan.

A l’aide de son Athamé, la Prêtresse prélève trois pointes de Sel qu’elle verse dans l’Eau. Puis mélange l’Eau et le Sel avec la lame de son Athamé en disant :

Que ce Sel Sacré chasse toute impureté de cette Eau Pour qu’ensemble nous puissions l’utiliser au service de Fraia et Wotan, Lors de ces Rites mais aussi à chaque fois que nous nous en servirons.

La Prêtresse pose son Athamé sur l’Autel et prend l’Eau salée et asperge le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Eau sur l’Autel. Elle prend ensuite l’Encensoir et fait le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Encensoir sur l’Autel. Le Prêtre appelle chaque homme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque homme s’agenouille devant la Prêtresse qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marqué l’homme échange un baiser avec la Prêtresse puis laisse sa place à l’homme suivant. Lorsque chaque homme aura été consacré, la Prêtresse appelle chaque femme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque femme s’agenouille devant le Prêtre qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marquée la femme échange un baiser avec le Prêtre puis laisse sa place à la femme suivante. Le Prêtre dit ensuite :

Invitons les Dieux à assister à ces Rites tenus en leur honneur.

La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Fraia et Wotan, Déesse et Dieu, Mère et Père de toute Vie. Nous vous invitons ici à nous rejoindre lors de nos Rites, Protégez-nous et guidez-nous dans ce Cercle et en dehors, Dans tout ce que nous faisons. Qu’il en soit ainsi !

Tous :

Qu’il en soit ainsi ! Tous baisent la lame de leur Athamé puis le posent sur l’Autel. Le Prêtre prend la Coupe et verse un peu de bière sur le sol en disant : Pour Fraia et Wotan.

La Demoiselle dit :

Le Cercle est maintenant consacré. Nul ne le quittera sans une bonne raison.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !


Le Prêtre dit :

Sorcières, écoutez-moi ! Réveillez-vous, il est temps de saluer le Printemps. Fraia, Dame de Lumière, écoute-nous Wotan, Seigneur de Vie, écoute-nous Nous sommes là pour célébrer avec vous Et pour vous célébrer.

La Prêtresse lève les bras vers le ciel et dit :

Bienvenu splendide Printemps ! Ensemble, inspirés par les Dieux Chassons au loin la noirceur de l’Hiver Regardons devant nous ce qui nous attend Il est maintenant l’heure du renouveau Il est maintenant l’heure de semer le grain. La Prêtresse baisse les bras. Le Prêtre prend le Phallus et le tient verticalement devant lui.

La Prêtresse dit :

Par le pouvoir de la Baguette dressée La Graine trouve le Sillon Que cette Baguette soit bénie Le Prêtre se tourne vers elle. Elle baise l’extrémité de la baguette.

La Prêtresse dit :

Nous l’honorons tous Qu’elle soit toujours ainsi Tous disent : Tous les pouvoirs à la Baguette Tous les pouvoirs Car l’Amour est là Sois Bénie !

Le Prêtre et la Prêtresse font plusieurs fois le tour de l’Autel en tenant tous deux le Phallus. Ensuite, la Prêtre pose le Phallus sur l’Autel et la Prêtresse prend la coupe de terre. La Prêtresse dit :

Autrefois nous aurions tous Planté ensemble les graines Nous le faisons ici symboliquement Pour honorer notre Dame et son Seigneur.

La Prêtresse se tourne vers le Prêtre en serrant la coupe de terre entre ses seins. Le Prêtre prend son Athamé et creuse un petit sillon dans la terre. Il pose ensuite l’Athamé prend la graine sur l’Autel et la place dans ses mains placées en coupe au dessus de la terre et dit :

Ces rites de Printemps sont à tous A nous et aux Dieux Ce moment est joyeux Il est temps de semer Il place la graine dans le sillon puis la couvre de terre et dit : Je place cette graine dans les entrailles de la Terre, Pour qu’elle soit elle-même Terre, Pour qu’elle soit elle-même Vie, Pour qu’elle soit elle-même des nôtres. Bénis soient les Dieux ! Bénies soient les Sorcières ! Qu’il ait de l’Amour à foison !

Tous disent :

De l’Amour à foison ! Qu’il en soit ainsi ! Le Prêtre et la Prêtresse s’embrassent puis la Prêtresse repose le bol de terre sur l’Autel.


La Prêtresse prend la Coupe sur l’Autel et la porte bien haut et dit :

Comme les Dieux nous donnent Partageons avec eux Et remercions-les pour les bontés Qu’ils déversent sur la Terre. Aux Dieux !

Tous :

Aux Dieux !

La Prêtresse verse une libation sur le sol puis porte la Coupe à ses lèvres, boit une gorgée puis fait passer la Coupe autour du Cercle. Chacun boira une gorgée. La Prêtresse prend ensuite le plat de Gâteaux qu’elle porte bien haut et dit :

Nous remercions les Dieux Pour la nourriture qu’ils nous donnent Pensons toujours à partager Avec ceux qui n’ont plus rien.

Elle présente les gâteaux au Prêtre qui en prend un. Elle en prend également un puis fait passer le plateau autour du Cercle, chacun en prendra un. Le Prêtre dit :

Asseyons-nous et apprécions Les Dons que nous font les Dieux. Mais n’oublions jamais que sans les Dieux Nous n’aurions plus rien.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !

Tous s’asseyent et partagent la bière et les gâteaux restants. A ce moment l’on peut discuter des affaires du groupe, de magie ou de sujets plus frivoles.


La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Nous remercions les Dieux pour leur concours. Comme nous sommes arrivés ici en les aimant C’est en nous aimant les uns les autres, C’est en nous aimant nous mêmes Que nous nous séparons.

Tous :

L’Amour est la Loi, L’Amour est le Lien.

Chacun baise la lame de son Athamé puis tous se congratuleront.


Rituel de la Fête de Mai

Placer des fleurs sur l’Autel et autour du Cercle. Placer aussi sur l’Autel une couronne de fleurs pour la Prêtresse. Dans le Cercle on a aussi placé un chaudron dans lequel il y a une bougie. Le Prêtre allume la Bougie d’Autel et l’encens. La Prêtresse prend la Bougie d’Autel et s’en sert pour allumer les Bougies des Directions en se déplaçant dans le sens du soleil puis repose la Bougie d’Autel à sa place. La Demoiselle dit :

Le Cercle va être tracé. Nous, dans ce Cercle, y sommes de notre propre volonté. Dans notre cœur règne l’Amour et la Paix. La Prêtresse prend son Athamé et touche de sa pointe le Sel sur l’Autel en disant : Le Sel c’est la Vie. Que ce Sel soit pur et qu’il purifie notre vie. Il nous assiste dans ce Rite dédié à Fraia et Wotan.

A l’aide de son Athamé, la Prêtresse prélève trois pointes de Sel qu’elle verse dans l’Eau. Puis mélange l’Eau et le Sel avec la lame de son Athamé en disant :

Que ce Sel Sacré chasse toute impureté de cette Eau Pour qu’ensemble nous puissions l’utiliser au service de Fraia et Wotan, Lors de ces Rites mais aussi à chaque fois que nous nous en servirons.

La Prêtresse pose son Athamé sur l’Autel et prend l’Eau salée et asperge le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Eau sur l’Autel. Elle prend ensuite l’Encensoir et fait le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Encensoir sur l’Autel. Le Prêtre appelle chaque homme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque homme s’agenouille devant la Prêtresse qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marqué l’homme échange un baiser avec la Prêtresse puis laisse sa place à l’homme suivant. Lorsque chaque homme aura été consacré, la Prêtresse appelle chaque femme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque femme s’agenouille devant le Prêtre qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marquée la femme échange un baiser avec le Prêtre puis laisse sa place à la femme suivante. Le Prêtre dit ensuite :

Invitons les Dieux à assister à ces Rites tenus en leur honneur.

La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Fraia et Wotan, Déesse et Dieu, Mère et Père de toute Vie. Nous vous invitons ici à nous rejoindre lors de nos Rites, Protégez-nous et guidez-nous dans ce Cercle et en dehors, Dans tout ce que nous faisons. Qu’il en soit ainsi !

Tous :

Qu’il en soit ainsi ! Tous baisent la lame de leur Athamé puis le posent sur l’Autel. Le Prêtre prend la Coupe et verse un peu de bière sur le sol en disant : Pour Fraia et Wotan.

La Demoiselle dit :

Le Cercle est maintenant consacré. Nul ne le quittera sans une bonne raison.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !


La Prêtresse dit :

Cette nuit nous allons voir La fin des Jours Sombres Que notre Seigneur Wotan a traversés Pour nous amener cette année encore La lumière et les beaux jours.

Tous :

Wotan, nous te remercions !

La Demoiselle allume la bougie dans le chaudron. Le Prêtre dit :

Nous avons allumé les feux de Mai ! Pour revitaliser notre Seigneur Après son long voyage Bienvenu Wotan ! Bienvenue à la Vie !

Tous :

Bienvenu Wotan ! Bienvenue à la Vie !

Chacun à son tour, s’il le désire, saute par dessus le chaudron. Ensuite, les sorcières font le tour du Cercle dans le sens des aiguilles d’une montre. La Prêtresse, qui est restée devant l’Autel, dit :

L’Année est une roue merveilleuse Le Cercle est aussi une roue Formée par les sorcières Sous le Soleil et la Lune Wotan nous observe Et sa Dame commence A faire renaître la vie Bienvenue Fraia !

Le Prêtre arrête sa ronde (les autres continuent) et dit :

Bienvenue Belle Dame Bienvenue, trois fois bienvenue Pour toi nous avons rempli ce Cercle D’amour et de dévotion.

Tout le monde s’immobilise, le Prêtre continue :

Alors que Wotan recule Notre Dame Fraia avance Pour nous protéger et nous guider Tout au long des mois d’Eté Il prend la couronne de fleurs Que ces fleurs soient la couronne de ma Dame Et … notre Prêtresse bien-aimée La portera avec fierté.

La Prêtresse s’agenouille et le Prêtre place la couronne sur sa tête. Il l’aide ensuite à se redresser et l’embrasse. Toutes les sorcières s’approchent d’elle, l’embrassent et disent :

Amour

La Prêtresse dit :

Le mot est « Amour » et c’est avec joie Que nous le prononçons Le mot est « Amour » et c’est avec joie Que nous le faisons Le mot est « Amour » et c’est pleinement Que nous le ressentons Car nous sommes Amour.


La Prêtresse prend la Coupe sur l’Autel et la porte bien haut et dit :

Comme les Dieux nous donnent Partageons avec eux Et remercions-les pour les bontés Qu’ils déversent sur la Terre. Aux Dieux !

Tous :

Aux Dieux !

La Prêtresse verse une libation sur le sol puis porte la Coupe à ses lèvres, boit une gorgée puis fait passer la Coupe autour du Cercle. Chacun boira une gorgée. La Prêtresse prend ensuite le plat de Gâteaux qu’elle porte bien haut et dit :

Nous remercions les Dieux Pour la nourriture qu’ils nous donnent Pensons toujours à partager Avec ceux qui n’ont plus rien.

Elle présente les gâteaux au Prêtre qui en prend un. Elle en prend également un puis fait passer le plateau autour du Cercle, chacun en prendra un. Le Prêtre dit :

Asseyons-nous et apprécions Les Dons que nous font les Dieux. Mais n’oublions jamais que sans les Dieux Nous n’aurions plus rien.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !

Tous s’asseyent et partagent la bière et les gâteaux restants. A ce moment l’on peut discuter des affaires du groupe, de magie ou de sujets plus frivoles.


La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Nous remercions les Dieux pour leur concours. Comme nous sommes arrivés ici en les aimant C’est en nous aimant les uns les autres, C’est en nous aimant nous mêmes Que nous nous séparons.

Tous :

L’Amour est la Loi, L’Amour est le Lien.

Chacun baise la lame de son Athamé puis tous se congratuleront.


Rituel du Solstice d'Eté

Le Prêtre allume la Bougie d’Autel et l’encens. La Prêtresse prend la Bougie d’Autel et s’en sert pour allumer les Bougies des Directions en se déplaçant dans le sens du soleil puis repose la Bougie d’Autel à sa place. La Demoiselle dit :

Le Cercle va être tracé. Nous, dans ce Cercle, y sommes de notre propre volonté. Dans notre cœur règne l’Amour et la Paix. La Prêtresse prend son Athamé et touche de sa pointe le Sel sur l’Autel en disant : Le Sel c’est la Vie. Que ce Sel soit pur et qu’il purifie notre vie. Il nous assiste dans ce Rite dédié à Fraia et Wotan.

A l’aide de son Athamé, la Prêtresse prélève trois pointes de Sel qu’elle verse dans l’Eau. Puis mélange l’Eau et le Sel avec la lame de son Athamé en disant :

Que ce Sel Sacré chasse toute impureté de cette Eau Pour qu’ensemble nous puissions l’utiliser au service de Fraia et Wotan, Lors de ces Rites mais aussi à chaque fois que nous nous en servirons.

La Prêtresse pose son Athamé sur l’Autel et prend l’Eau salée et asperge le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Eau sur l’Autel. Elle prend ensuite l’Encensoir et fait le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Encensoir sur l’Autel. Le Prêtre appelle chaque homme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque homme s’agenouille devant la Prêtresse qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marqué l’homme échange un baiser avec la Prêtresse puis laisse sa place à l’homme suivant. Lorsque chaque homme aura été consacré, la Prêtresse appelle chaque femme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque femme s’agenouille devant le Prêtre qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marquée la femme échange un baiser avec le Prêtre puis laisse sa place à la femme suivante. Le Prêtre dit ensuite :

Invitons les Dieux à assister à ces Rites tenus en leur honneur.

La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Fraia et Wotan, Déesse et Dieu, Mère et Père de toute Vie. Nous vous invitons ici à nous rejoindre lors de nos Rites, Protégez-nous et guidez-nous dans ce Cercle et en dehors, Dans tout ce que nous faisons. Qu’il en soit ainsi !

Tous :

Qu’il en soit ainsi ! Tous baisent la lame de leur Athamé puis le posent sur l’Autel. Le Prêtre prend la Coupe et verse un peu de bière sur le sol en disant : Pour Fraia et Wotan.

La Demoiselle dit :

Le Cercle est maintenant consacré. Nul ne le quittera sans une bonne raison.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !


La Prêtresse dit :

C’est maintenant l’Eté, le Soleil est haut dans le ciel Et éclaire notre vie et réchauffe notre cœur. Dans nos cœurs il y a l’espoir Que la joie se répande autour de nous Que tous les chagrins disparaissent Que tous les conflits s’éteignent Ce jour est pour la Vie Pour vivre cette vie.

Le Prêtre dit :

Le soleil est haut dans le ciel Il répand sur nous l’amour des Dieux L’amour de Fraia et Wotan Qui brille sur nous tous Pas plus sur l’un que sur l’autre.

La Prêtresse dit :

Le Soleil suit son chemin Réchauffant la terre et les hommes De même nous avançons vers les Dieux Pour montrer notre amour et notre affection

Le Prêtre et la Prêtresse main dans la main font le tour du Cercle dans le sens du soleil, embrassent chaque sorcière croisée, puis retournent à leur place initiale et s’embrassent mutuellement. La Prêtresse dit :

Nous remercions les Dieux Fraia et Wotan Pour les bonheurs et la beauté de la vie Mais comme la pluie est le pendant du soleil Pour apprécier le bonheur Il faut aussi connaître le chagrin Et tout connaître. Notre amour est pour les Dieux Et même si ne comprenons pas leurs desseins Nous savons que dans leur cœur Il n’y a que notre bonheur. Fraia et Wotan, bénissez-nous. Gardez-nous fidèles à votre service Nous vous remercions pour le blé Pour la vie, pour l’amour et le bonheur Nous vous remercions pour l’étincelle Qui nous rassemble, nous et vous Aidez-nous à vivre avec l’Amour Et la confiance entre Nous Aidez-nous à ressentir la joie de vous aimer Et de nous aimer tous ensemble.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !



La Prêtresse prend la Coupe sur l’Autel et la porte bien haut et dit :

Comme les Dieux nous donnent Partageons avec eux Et remercions-les pour les bontés Qu’ils déversent sur la Terre. Aux Dieux !

Tous :

Aux Dieux !

La Prêtresse verse une libation sur le sol puis porte la Coupe à ses lèvres, boit une gorgée puis fait passer la Coupe autour du Cercle. Chacun boira une gorgée. La Prêtresse prend ensuite le plat de Gâteaux qu’elle porte bien haut et dit :

Nous remercions les Dieux Pour la nourriture qu’ils nous donnent Pensons toujours à partager Avec ceux qui n’ont plus rien.

Elle présente les gâteaux au Prêtre qui en prend un. Elle en prend également un puis fait passer le plateau autour du Cercle, chacun en prendra un. Le Prêtre dit :

Asseyons-nous et apprécions Les Dons que nous font les Dieux. Mais n’oublions jamais que sans les Dieux Nous n’aurions plus rien.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !

Tous s’asseyent et partagent la bière et les gâteaux restants. A ce moment l’on peut discuter des affaires du groupe, de magie ou de sujets plus frivoles.




La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Nous remercions les Dieux pour leur concours. Comme nous sommes arrivés ici en les aimant C’est en nous aimant les uns les autres, C’est en nous aimant nous mêmes Que nous nous séparons.

Tous :

L’Amour est la Loi, L’Amour est le Lien.

Chacun baise la lame de son Athamé puis tous se congratuleront.


Rituel de la Fête d'Août

Le Prêtre allume la Bougie d’Autel et l’encens. La Prêtresse prend la Bougie d’Autel et s’en sert pour allumer les Bougies des Directions en se déplaçant dans le sens du soleil puis repose la Bougie d’Autel à sa place. La Demoiselle dit :

Le Cercle va être tracé. Nous, dans ce Cercle, y sommes de notre propre volonté. Dans notre cœur règne l’Amour et la Paix. La Prêtresse prend son Athamé et touche de sa pointe le Sel sur l’Autel en disant : Le Sel c’est la Vie. Que ce Sel soit pur et qu’il purifie notre vie. Il nous assiste dans ce Rite dédié à Fraia et Wotan.

A l’aide de son Athamé, la Prêtresse prélève trois pointes de Sel qu’elle verse dans l’Eau. Puis mélange l’Eau et le Sel avec la lame de son Athamé en disant :

Que ce Sel Sacré chasse toute impureté de cette Eau Pour qu’ensemble nous puissions l’utiliser au service de Fraia et Wotan, Lors de ces Rites mais aussi à chaque fois que nous nous en servirons.

La Prêtresse pose son Athamé sur l’Autel et prend l’Eau salée et asperge le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Eau sur l’Autel. Elle prend ensuite l’Encensoir et fait le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Encensoir sur l’Autel. Le Prêtre appelle chaque homme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque homme s’agenouille devant la Prêtresse qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marqué l’homme échange un baiser avec la Prêtresse puis laisse sa place à l’homme suivant. Lorsque chaque homme aura été consacré, la Prêtresse appelle chaque femme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque femme s’agenouille devant le Prêtre qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marquée la femme échange un baiser avec le Prêtre puis laisse sa place à la femme suivante. Le Prêtre dit ensuite :

Invitons les Dieux à assister à ces Rites tenus en leur honneur.

La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Fraia et Wotan, Déesse et Dieu, Mère et Père de toute Vie. Nous vous invitons ici à nous rejoindre lors de nos Rites, Protégez-nous et guidez-nous dans ce Cercle et en dehors, Dans tout ce que nous faisons. Qu’il en soit ainsi !

Tous :

Qu’il en soit ainsi ! Tous baisent la lame de leur Athamé puis le posent sur l’Autel. Le Prêtre prend la Coupe et verse un peu de bière sur le sol en disant : Pour Fraia et Wotan.

La Demoiselle dit :

Le Cercle est maintenant consacré. Nul ne le quittera sans une bonne raison.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !


Le Prêtre dit :

L’Eté est la saison des cultures Les Fleurs laissent la place aux fruits Il est temps pour nous de trier Il est temps pour nous de décider Ce que nous allons écarter Ce que nous allons conserver Pour que puissent s’épanouir La vie dans les champs, la vie dans les bois La vie dans les villes, la vie sous notre toit

La Prêtresse lève les bras et dit :

Puissante Mère qui apporte Vie et Amour Nous te remercions pour tes bontés Nous avons mis en terre La promesse des fruits à venir Aide-nous dans nos choix et jugements Accorde-nous la sagesse De résoudre nos problèmes Gros problèmes, petits problèmes

Tous disent :

Qu’il en soit ainsi La Prêtresse baisse les bras.

Le Prêtre dit :

Dame du Croissant d’Argent Et ton amant le Disque d’Or Nous vous prions et vous aimons Regardez nous, guidez-nous Dans nos rites et notre vie

La Prêtresse dit :

Comme la Lune reflète le Soleil Que notre vie reflète L’amour que vous nous portez Aidez-nous à aimer Aidez-nous à honorer Aidez-nous à respecter Aidez-nous à comprendre Ce qui cause l’amour et la paix Nous sommes à vous Fraia et Wotan En tout amour, en toute confiance.

Le Prêtre et la Prêtresse conduisent ensuite une marche lente tout autour du Cercle dans le sens du Soleil.


La Prêtresse prend la Coupe sur l’Autel et la porte bien haut et dit :

Comme les Dieux nous donnent Partageons avec eux Et remercions-les pour les bontés Qu’ils déversent sur la Terre. Aux Dieux !

Tous :

Aux Dieux !

La Prêtresse verse une libation sur le sol puis porte la Coupe à ses lèvres, boit une gorgée puis fait passer la Coupe autour du Cercle. Chacun boira une gorgée. La Prêtresse prend ensuite le plat de Gâteaux qu’elle porte bien haut et dit :

Nous remercions les Dieux Pour la nourriture qu’ils nous donnent Pensons toujours à partager Avec ceux qui n’ont plus rien.

Elle présente les gâteaux au Prêtre qui en prend un. Elle en prend également un puis fait passer le plateau autour du Cercle, chacun en prendra un. Le Prêtre dit :

Asseyons-nous et apprécions Les Dons que nous font les Dieux. Mais n’oublions jamais que sans les Dieux Nous n’aurions plus rien.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !

Tous s’asseyent et partagent la bière et les gâteaux restants. A ce moment l’on peut discuter des affaires du groupe, de magie ou de sujets plus frivoles.


La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Nous remercions les Dieux pour leur concours. Comme nous sommes arrivés ici en les aimant C’est en nous aimant les uns les autres, C’est en nous aimant nous mêmes Que nous nous séparons.

Tous :

L’Amour est la Loi, L’Amour est le Lien.

Chacun baise la lame de son Athamé puis tous se congratuleront.


Rituel de l'Equinoxe d'Automne

Placer des fleurs d’automne sur l’Autel, des pommes de pin et des feuilles autour du Cercle. Le Prêtre allume la Bougie d’Autel et l’encens. La Prêtresse prend la Bougie d’Autel et s’en sert pour allumer les Bougies des Directions en se déplaçant dans le sens du soleil puis repose la Bougie d’Autel à sa place. La Demoiselle dit :

Le Cercle va être tracé. Nous, dans ce Cercle, y sommes de notre propre volonté. Dans notre cœur règne l’Amour et la Paix. La Prêtresse prend son Athamé et touche de sa pointe le Sel sur l’Autel en disant : Le Sel c’est la Vie. Que ce Sel soit pur et qu’il purifie notre vie. Il nous assiste dans ce Rite dédié à Fraia et Wotan.

A l’aide de son Athamé, la Prêtresse prélève trois pointes de Sel qu’elle verse dans l’Eau. Puis mélange l’Eau et le Sel avec la lame de son Athamé en disant :

Que ce Sel Sacré chasse toute impureté de cette Eau Pour qu’ensemble nous puissions l’utiliser au service de Fraia et Wotan, Lors de ces Rites mais aussi à chaque fois que nous nous en servirons.

La Prêtresse pose son Athamé sur l’Autel et prend l’Eau salée et asperge le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Eau sur l’Autel. Elle prend ensuite l’Encensoir et fait le tour du Cercle en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis repose l’Encensoir sur l’Autel. Le Prêtre appelle chaque homme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque homme s’agenouille devant la Prêtresse qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marqué l’homme échange un baiser avec la Prêtresse puis laisse sa place à l’homme suivant. Lorsque chaque homme aura été consacré, la Prêtresse appelle chaque femme à tour de rôle. A l’appel de son nom chaque femme s’agenouille devant le Prêtre qui trace un pentagramme sur sa poitrine de son doigt trempé dans l’eau salée. Après avoir été marquée la femme échange un baiser avec le Prêtre puis laisse sa place à la femme suivante. Le Prêtre dit ensuite :

Invitons les Dieux à assister à ces Rites tenus en leur honneur.

La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel. La Prêtresse dit :

Fraia et Wotan, Déesse et Dieu, Mère et Père de toute Vie. Nous vous invitons ici à nous rejoindre lors de nos Rites, Protégez-nous et guidez-nous dans ce Cercle et en dehors, Dans tout ce que nous faisons. Qu’il en soit ainsi !

Tous :

Qu’il en soit ainsi ! Tous baisent la lame de leur Athamé puis le posent sur l’Autel. Le Prêtre prend la Coupe et verse un peu de bière sur le sol en disant : Pour Fraia et Wotan.

La Demoiselle dit :

Le Cercle est maintenant consacré. Nul ne le quittera sans une bonne raison.

Tous :

Qu’il en soit ainsi !


La Demoiselle dit :

La saison d’abondance s’achève Ecoutez les paroles de Fraia Qui parle par la bouche de sa Prêtresse

La Prêtresse dit :

Vous avez pour toujours mon amour Même si la saison d’abondance s’achève Ne pensez pas que je vous oublie Car je suis toujours avec vous Tout comme mon amant je vous observe. Lorsque les mois sombres seront là C’est Wotan qui vous protègera Comme vous le protègerez Sachez que comme l’Homme dépend des Dieux Les Dieux dépendent de l’Homme

La Prêtresse baisse les bras et prend la coupe d’Eau Salée. Le Prêtre conduit une marche lente tout autour du Cercle dans le sens du Soleil, la Prêtresse asperge ceux qui passent devant elle. Lorsque trois tours auront été accomplis, les Sorcières s’arrêtent et la Prêtresse repose l’Eau et dit :

La saison chaude s’en est allée Fraia et Wotan bénissent La saison qui arrive

Le Prêtre dit :

Fraia et Wotan bénissent Les beautés de l’automne Et ceux qui nous sont chers

La Prêtresse dit :

Et à notre tour nous bénissons Fraia et Wotan Qui apportent au monde La paix, la joie et l’amour.

Le Prêtre et la Prêtresse disent :

Qu’il en soit ainsi

Tous disent :

Qu’il en soit ainsi


La Prêtresse prend la Coupe sur l’Autel et la porte bien haut et dit :


Comme les Dieux nous donnent

Partageons avec eux

Et remercions-les pour les bontés

Qu’ils déversent sur la Terre.

Aux Dieux !


Tous :

Aux Dieux !

La Prêtresse verse une libation sur le sol puis porte la Coupe à ses lèvres, boit une gorgée puis fait passer la Coupe autour du Cercle. Chacun boira une gorgée.

La Prêtresse prend ensuite le plat de Gâteaux qu’elle porte bien haut et dit :


Nous remercions les Dieux

Pour la nourriture qu’ils nous donnent

Pensons toujours à partager

Avec ceux qui n’ont plus rien.


Elle présente les gâteaux au Prêtre qui en prend un. Elle en prend également un puis fait passer le plateau autour du Cercle, chacun en prendra un.

Le Prêtre dit :


Asseyons-nous et apprécions

Les Dons que nous font les Dieux.

Mais n’oublions jamais que sans les Dieux

Nous n’aurions plus rien.


Tous :

Qu’il en soit ainsi !

Tous s’asseyent et partagent la bière et les gâteaux restants.

A ce moment l’on peut discuter des affaires du groupe, de magie ou de sujets plus frivoles.


La Prêtresse placée au centre du Cercle lève son Athamé vers le ciel. Tous les autres se sont placés au bord du Cercle en regardant vers le Centre, leur Athamé tendu vers le ciel.

La Prêtresse dit :


Nous remercions les Dieux pour leur concours.

Comme nous sommes arrivés ici en les aimant

C’est en nous aimant les uns les autres,

C’est en nous aimant nous mêmes

Que nous nous séparons.


Tous :


L’Amour est la Loi,

L’Amour est le Lien.


Chacun baise la lame de son Athamé puis tous se congratuleront.


Consécration d’un Outil

Il est préférable de consacrer les outils utilisés lors des rituels.

Certains pensent qu’il s’agit là d’une pratique superflue, d’autres l’estiment indispensable.


La demoiselle prend l’outil et le soulève en disant :

Puissant Wotan et Belle Fraia


Voila un Athamé (mon Pentacle, Epée, Coupe, Encensoir etc.)

Un Outil qui Vous est destiné

Purifiez-le pour moi

Et faites qu’il reste pur

Toujours à Votre service.


Elle pose l’Outil sur l’Autel, plonge ses doigts dans l’Eau Salée et asperge l’Outil, le retourne et en asperge l’autre face. Elle le passe ensuite lentement dans la fumée de l’encens ainsi qu’au-dessus de la flamme de la Bougie.

Elle reprend l’Outil et le soulève à nouveau en disant :


Voila à nouveau cet Outil


Je l’ai symboliquement débarrassé

De tout ce qui est mauvais

Et je l’ai symboliquement recouvert

De tout ce qui est bon

Qu’il soit toujours pur

Utilisé à votre service

Afin qu’il préserve

De toute nocivité

Celui qui l’utilisera.

Qu’il en soit ainsi

Aux noms de Wotan et Fraia.


La Demoiselle remet ensuite l’Outil à son possesseur en échange d’un baiser.


Les Anciens

Les Anciens étaient, les Anciens sont et les Anciens seront.

Les Anciens sont les forces élémentaires de Terre, Air, Feu et Eau.

Le Pouvoir des Anciens (à qui on a donné différents noms) a été utilisé depuis des siècles.

C’est le pouvoir des Anciens qui est à la base de toutes les Magick et Sorcelleries.

Mais au cours des siècles on a inventé, pour les contacter, des techniques de plus en plus étranges et curieuses et nécessitant des substances rares, coûteuses ou abjectes.

Une fois que vous avez réussi une première fois à contacter les Anciens vous avez surmonté la plus grosse difficulté et il vous sera toujours possible de les atteindre. Parfois les formules les plus simples suffiront. Parfois un simple mot de Pouvoir suffira. Cette Magick peut faire des miracles.

Mais avant d’être capable de contacter facilement les Anciens, il faut parfois pratiquer plusieurs fois un rituel ou lier plusieurs fois un sort avant d’obtenir un résultat.

Généralement la Magick a agi dans un délai de sept jours.

Certains disent que les Anciens n’existent pas, qu’ils n’ont été inventés pour se ridiculiser les crédules. Ce n’est pas vrai. Les Anciens existent, ils sont biens réels. En les invoquant vous obtiendrez des résultats fantastiques.

Les Anciens aiment qu’on les invoque car cela leur permet de se manifester dans notre monde. Autrefois les Anciens vivaient avec les hommes mais les Dieux d’avant les Dieux les ont bannis et exilés les Anciens qui sont maintenant confinés au-delà du temps et de l’espace. Les Anciens marchent, dorment et attendent, invisibles dans les espaces situés entre les Sphères de l’Existence. Ils sont partout et y sont à tout moment, toujours à l’affût des paroles par lesquelles les hommes les invoqueront.

Il n’y a en réalité ni Magie Blanche ni Magie Noire, il n’y a que la Magick. Les Anciens sont au-delà des concepts de bien et de mal.

On peut lire dans d’anciens grimoires que la Magique se pratique dans l’obscurité des forêts, dans des grottes cachées, des ruines abandonnées ou sur les plages à la lueur de la pleine lune. Mais en réalité il n’en est rien. Il n’y a besoin que d’un peu place, assez pour pouvoir étendre les bras sans vous cogner aux meubles, et de beaucoup de calme. Vous devez être certain que vous ne serez pas dérangé.

Le Pentagrame est le Signe des Dieux d’avant les Dieux. C’est un outil Magick utilisé par les Sorcières et les Magiciens pour éloigner les forces hostiles. Autrefois ce Signe représentait l’homme : sa tête, ses deux bras et ses deux jambes.

Inversé il est le symbole du Bouc : deux cornes, deux oreilles et la barbe.

Lorsque vous pratiquez les rituels ou les invocations il est tout à fait possible voire même souhaitable que vous ressentiez des fourmillements dans tous le corps. Vous pouvez aussi ressentir des démangeaisons au niveau du front.

Cela signifie que les Anciens ont entendu vos paroles.


Invoquer les Anciens

Avant d’invoquer les Anciens, vous devez savoir exactement à quel résultat vous souhaitez parvenir. Vous n’avez pas à vous demander comment cela va se passer, cela reste du ressort des Anciens, par contre il vous faut avoir une idée parfaitement claire de ce que vous souhaitez.

Voilà un rituel pour vous mettre en contact avec le Pouvoir Magick des Anciens.

Mettez-vous tout d’abord à l’aise puis concentrez-vous sur ce que vous allez faire.

Placez-vous au centre de votre Espace Sacré.

Pour vous assurer que vous éveillerez bien l’attention des Anciens prononcez les paroles suivantes avant de débuter tout rituel d’invocation des Anciens :


Que celui qui dort

Soit réveillé

Que celui qui est entravé

Soit libéré

Tournez-vous vers le Nord.


Fermez les yeux et expirez et inspirez dix fois. Visualisez la Terre, la Grande Mère fertile, et dites :

Je t’appelle Terre, aide-moi

Effacez cette image de votre esprit puis tournez-vous vers l’Est.

Fermez les yeux et expirez et inspirez dix fois. Visualisez l’Air sous forme d’un grand brouillard lumineux, derrière lui il y a le ciel, et dites calmement :

Je t’appelle Air, aide-moi

Effacez cette image de votre esprit puis tournez-vous vers le Sud.

Fermez les yeux et expirez et inspirez dix fois. Visualisez les flammes du Feu et dites calmement :

Je t’appelle Feu, aide-moi

Effacez cette image de votre esprit puis tournez-vous vers l’Ouest.

Fermez les yeux et expirez et inspirez dix fois. Visualisez l’Eau et dites calmement :


Je t’appelle Eau, aide-moi

Effacez cette image de votre esprit puis tournez-vous vers le Nord et récitez l’invocation suivante.


Devant moi il y a l’Energie de la Terre.

Derrière moi il y a l’Energie du Feu

A ma droite il y a l’Energie de l’Air

A ma gauche il y a l’Energie de l’Eau

Que ces mains, cet esprit et ce corps

Soient le canal par lequel ces Energies se manifesteront.


Restez ensuite tranquille quelques minutes, laissez votre esprit divaguer puis ouvrez les yeux.