Tilleul

De Wiccapedia
Aller à : navigation, rechercher

Plantes

Nom latin : Tilia Platyphyllos

Autres appellations : Bois Blanc, Til, Tillet ou Tillau.

Propriétés

Le tilleul est une plante sorcière par excellence, mais Hildegarde von Bingen ne la dédaignait pas pour autant et s’en servait pour lutter contre les infections ; mais il faut dire qu’avant d’être une Sainte, Hildegarde von Bingen était avant tout une femme intelligente qui cherchait par tous les moyens à soigner les autres.

Dans l’Antiquité, Pline affirmait que du vinaigre d’écorce de Bois Blanc pouvait traiter les problèmes de peaux.

Dans certaines anciennes traditions, on dit que le Bois Blanc contient en lui les vertus masculines (force et pouvoir) et féminines (réceptivité et contemplation). Pour les anciens Germains, le Bois Blanc était l’équivalent du Chêne des Druides.

Au Moyen Age, on affirmait que de dormir à l’ombre d’un Bois Blanc pouvait guérir les vertiges et les paralysies.

Le Bois Blanc a deux usages principaux : il calme et fait transpirer.

Ainsi, une décoction de fleurs de Bois Blanc (4 cuillères à soupe par litre. Faire bouillir pendant 5 minutes, puis laisser hors du feu pendant 15 minutes, puis filtrer) avant de vous endormir facilitera votre endormissement et votre sommeil.

En cas de refroidissement, n’hésitez pas à prendre une infusion de fleurs de Bois Blanc (4 cuillères à soupe par litre d’eau bouillante que vous laissez infuser 10 minutes, puis filtrer) deux à trois fois par jour. On peut même prendre cette infusion en cure, à titre préventif, en automne.

Cette infusion, si on y ajoute du miel, soignera également vos maux de gorge.

Il existe un troisième usage au Bois Blanc. On peut aussi s’en servir en emplâtre, mais là on n’utilisera pas les fleurs de cet arbre, mais plutôt une décoction de bouillie d’écorce de Bois Blanc qui soignera vos problèmes de peaux, brûlures ou peaux sèches.

Mais n’allez pas prélever d’écorce à un arbre encore debout. N’importe quel bon herboriste pourra vous en fournir.

Légende

Le tilleul, dont la feuille est en forme de cœur, est dans la mythologie symbole d'amour, de fidélité, de générosité. Ovide et Jean de La Fontaine en témoignent : "Pour peu que les époux séjournent sous leur ombre/ ils s'aiment jusqu'au bout malgré l'effort des ans". Les dieux grecs récompensèrent de leur hospitalité un vieux couple qui émit le désir de ne pas être séparé dans la mort : ainsi Philémon fut métamorphosé en chêne et Baucis en tilleul.

Folklore

Dans les pays germaniques, certains tilleuls étaient taillés selon un rituel bien précis et étayés par des béquilles de bois ou des piliers de pierre. Des escaliers taillés dans le tronc ou aménagés autour du tronc, en colimaçon, permettaient d'accéder à des pistes de danse aménagées dans les ramures de l'arbre. Ces Tanzlinde (tilleuls à danser) étaient nombreux en Bavière. Il en existe encore, ainsi que dans d'autres régions. A l'occasion d'un mariage, le tilleul était décoré par les villageois : les jeunes mariés venaient y danser et y échanger leurs déclarations d'amour et vœux de bonheur.

Aujourd'hui, des associations culturelles ont entrepris de faire revivre cette coutume des "Arbres à danser" et organisent début mai des festivités qui rencontrent un grand succès. [1]

Articles connexes

Mai

Traditions de Beltaine

Liens externes

Tilleuls à danser : un site très complet sur cette ancienne coutume européenne, et sa survivance contemporaine.

Sources

<references>

  1. d'après "Fêtes païennes des quatre saisons", collectif, Editions de la Forêt, 2008.