Thor

De Wiccapedia
Aller à : navigation, rechercher

Mythologie nordique

Thor est le dieu du Tonnerre, fils d'Odin, le chef des dieux Ases, et de Fjörgyn, la déesse de la Terre. Il est l'un des trois principaux dieux de la cosmogonie nordique, avec Odin et Freyr.


Graphies et variantes

Il en existe de très nombreuses, dont Tor, Thorr, Donar, Donner, Thunor, etc.

Etymologie

Son nom signifie "tonnerre". En vieil-allemand : Donar. En vieil-anglais : Thunor.


Kenningar

Nom
(vieux norrois)
Nom
(francisé)
Signification Sources
Aka-Þórr ou Aku-Þórr Aka-Thor[1] Thor-au-Char, ou Thor qui conduit un char Gylfaginning
Ásabragr Asabrag Seigneur des Ases Skírnismál 33, Nafnaþulur
Ása-Þórr Asa-Thor[2] Thor-des-Ases[3] Régulièrement dans l'Edda de Snorri, Hárbarðsljóð 52
Atli Atli Le terrible Nafnaþulur, Þrymlur I - 7, Sturlaugsrímur VI - 11, Skikkjurímur III - 1
Björn Bjorn, Biorn Ours Nafnaþulur, Lokrur I - 5, III - 6
Einriði ou Eindriði Einridi ou Eindridi Celui qui chevauche seul Haustlöng 19, Vellekla (15), Nafnaþulur, Lokrur II - 6, 34, 40, III - 40
Ennilangr Ennilang Celui avec le front large Nafnaþulur
Harðvéurr Hardveur Le puissant archer Nafnaþulur
Hlóriði ou Hlórriði Hloridi ou Hlorridi Le chevaucheur bruyant, ou le dieu bruyant de la météo Hymiskviða 4, 16, 27, 29, 37, Lokasenna 54, Þrymskviða 7, 8, 14, 31, Lokrur II - 43
Ǫku-Þórr Oku-Thor Variante de Aka-Þórr Gylfaginning
Rymr Rym Bruit Nafnaþulur, Þrymlur II - 6, III - 26, Lokrur I - 27
Sönnungr Sonnung Le véritable Nafnaþulur, Lokrur IV - 8
Véþormr Vethorm Protecteur du sanctuaire Arinbjarnarkviða 19
Véuðr ou Véoðr Veud ou Veod Variante possible de Véurr Nafnaþulur
Véurr Veur Gardien du sanctuaire Hymiskviða 12, 17, 21, Völuspá
Vingnir Vingnir Vafþrúðnismál 51
Vingþórr Vingthor Peut-être Thor-qui-consacre[4] Þrymskviða 1, Alvíssmál 6, Nafnaþulur


Description et fonctions

De grande taille, doté d'une force exceptionnelle, il déclenche l'orage et la tempête. Le regard et les cheveux incandescents, il tenait son marteau porté au rouge grâce à un gant métallique. Le marteau de Thor symbolisait son pouvoir à la fois destructeur et créateur, source de fécondité, de renouveau et de chance. Lorsque le christianisme déferla sur l'Europe du Nord, la croix fusionna avec le marteau.

Truculent et prompt à s'emporter, il est doté d'un appétit fabuleux. Il se déplace à travers le ciel dans un char tiré par deux boucs, Tanngnjost et Tanngrisnir, noms qui peuvent être traduits respectivement par "Dents grinçantes" et "Dents luisantes". Les roulements du tonnerre perçus par les humains seraient provoqués par le char de Thor lorsqu'il traverse les cieux, dans un grand fracas.

Thor possède plusieurs armes magiques :

- le marteau, nommé Mjöllnir ce qui signifie "concasseur", avec lequel il massacre les Géants ennemis des Ases,

- des gants de fer, qui lui permettent de tenir le manche du marteau sans se brûler,

- une ceinture qui décuple sa force.

Il est le plus puissant des dieux germaniques, et leur protecteur contre leurs ennemis, les Géants de la glace.

Thor exerce une fonction martiale. Il correspond à Mars et Hercule dans la mythologie romaine, ainsi qu'à Indra chez les Indiens. En tant que maître des éléments, il est également comparable à Jupiter chez les Romains, et à Zeus chez les Grecs. Son homologue gaulois est Taranis. Régnant sur le tonnerre et les éclairs, le vent et la pluie, il est également lié à la notion de fécondité.[5]

Thor est le dieu viking par excellence. Dans ses aventures, il est souvent accompagné par le dieu Loki.


Thor selon l'Edda de Snorri

"Thor est le plus élevé. Il est appelé Asathor, ou Okuthor; c'est le plus fort de tous les dieux et des hommes. Son domaine s'appelle Thrudvant et sa maison Bilskimir. Dans sa maison il y a cinq cent quarante portes. C'est la plus grande qu'on sache. Thor a deux boucs qui s'appellent Tanngnjost et Tanngrisnir. Il a un char dans lequel il voyage et les boucs tirent ce char : c'est pourquoi il est appelé Okuthor. Il a trois objets précieux. L'un est le marteau Mjöllnir que les Turses du givre et les Géants des montagnes reconnaissent quand il arrive dans les airs, et cela n'est pas étonnant : il a broyé le crâne de beaucoup de leurs pères et parents." Snorri Sturluson, Gylfaginning.


Culte

Thor était l'une des divinités les plus populaires parmi les peuples nordiques et germaniques et de nombreux lieux de culte lui étaient consacrés. Dans la saga de Olaf Tryggvason, il est fait mention de Thor comme "le plus vénéré des dieux". C'était un dieu protecteur : il protégeait le monde des hommes des géants, des démons de la forêt, du froid et de la faim. Proche du tempérament humain, violent mais bienveillant, Thor est le dieu le plus populaire auprès du petit peuple et des paysans [6]

Le prénom Thor, ou ses dérivés, a toujours été donné aux enfants, et il est toujours porté actuellement dans les pays scandinaves.

Thor est aujourd'hui l'un des dieux honorés par les néo-païens de religion odiniste.

Le Marteau de Thor, ou Mjöllnir, est porté en médaillon, voire en tatouage, par de nombreux païens nordisants contemporains .

Le Julbok, bouc en paille tressée orné de rubans rouges, est l'un des symboles de Yule, et reste une décoration traditionnelle très répandue et populaire dans les pays scandinaves, où il représente l'équivalent du "Père Noël" pour les enfants suédois, car c'est le Julbok qui apporte les cadeaux au pied du sapin.


Représentations picturales

  • La bataille de Thor contre les géants, réalisé en 1872 par Mårten Eskil Winge, National Museum Stockholm.
  • Thor combattant le Serpent de Midgard, par Johann H. Füssli, 1790, Londres, Royal Academy of Arts.


Thor dans la fiction

  • Thor, le personnage des Bandes Dessinées Marvel (qui a récemment connu un "reboot" sous une forme féminine)
  • Thor : Le Monde des ténèbres. Film américain de super-héros réalisé par Kenneth Branagh, 2011, inspiré de l'univers cinématographique Marvel.

Bibliographie

- La bataille de Thor et autres légendes vikings, Kevin Crossley-Holland, Gallimard jeunesse, 2011.

- Le Marteau de Thor, Patrick Weber, illustrations de Aurélien Police. Editions Gulf Stream, 2009. (roman jeunesse, à partir de 9 ans).


Sources

Arthur Cotterell, Encyclopédie de la Mythologie, Editions de l'Orxois, 1996.

<references>

  1. Sturluson|1991|p=163.
  2. Sturluson|1991|p=223.
  3. Sturluson|1991|p=150.
  4. Boyer|1992|p=80.
  5. Claude Lecouteux, Dictionnaire de mythologie germanique, Editions Imago, 2014.
  6. Yves Cohat, les Vikings rois des mers, Découvertes Gallimard.