Noyer

De Wiccapedia
Aller à : navigation, rechercher

Plantes


Le noyer fut introduit en Perse pendant l'antiquité puis en Italie. Des recherches montrent que cet arbre existait dans nos contrées avant qu'il soit délaissé. Le noyer pousse en pleine lumière et isolé de part la toxicité de ses feuilles et de ses racines. Il vit environ 300 ans.

Symbolique

La noix est symbole d'intelligence. C'est aussi une image de fertilité et d'abondance. Dans les pays celtes, noix et noisette sont des fruits symbolisant la Connaissance.

Mythes, légendes et folklore

En Italie au Moyen-âge, les sorcières dansaient sous le noyer. Chez les Romains, il est l'arbre symbolisant l'Enfer.

Les paysans le considéraient comme bénéfique: s'il donne beaucoup de noix, l'hiver sera rude mais la récolte de blé sera importante. Pour les Gaulois, il était synonyme de mauvais voisinage. [source ?] Certains disent que si on cueille des rameaux de noyer la veille de la Saint-Jean, les accrocher dans la maison protège de la foudre et de la folie. On gardait des feuilles de noyer séchées que l'on brûlait pour repousser le tonnerre qui grondait.

Dans le Dauphiné, on offre une noix fraîche aux jeunes mariés qui symbolise leur union.

A Grancey, près de Niort, les mariées allaient baiser un certain noyer, pour être bonnes nourrices, probablement pour lui demander une progéniture, et les gens de la noce faisaient ensuite une ronde autour de l'arbre.[1]

Propriétés magiques

Genre : Masculin Planète : Soleil Élément : Feu Les noix portées sur soi sont supposées repousser la foudre et les rhumatismes. Placées autour de la tête, elles évitent migraines et coups de soleil. Broyées, les noix peuvent entrer dans la composition de rituels liées à l'argent. A l'inverse, le noyer est considéré comme un arbre de mauvaise augure.

Vertus médicinales

Autrefois, on appliquait des cataplasmes de noix sur le crâne des gens chauves pour faire repousser les cheveux. Propriétés dépuratives, astringentes et toniques. On peut l'utiliser pour lutter contre les abcès, plaies, ulcères et engelures.

Dictons

"Lorsqu'il pleut le 3 mai, point de noix au noyer".

"Qui s'endort sous un noyer, périra dans l'année".

" À la mi-août, les noix ont le ventre roux".

Sources

<references>

  1. Le Paganisme contemporain chez les peuples celto-latins, Paul Sébillot.