Goibniu

De Wiccapedia
Aller à : navigation, rechercher

Mythologie irlandaise


Dieu-forgeron des Tuatha Dé Danann. Son nom signifie "forgeron". Il est l'un des trois dieux de l'artisanat avec Credne et Luchta. Il est l'un des personnages importants de Caith Maighe Tuireadh, la Bataille de Mag Tured, car c'est lui qui fabrique le javelot avec lequel Lugh va transpercer l'œil de Balor.

Selon les différentes versions des textes mythologiques, Goibniu peut être le frère du Dagda, de Nuada Airgetlam, de Credne et de Luchta avec lesquels il combat afin d'aider les Tuatha Dé Danann à conquérir l'Irlande.

Parfois on le présente comme le père nourricier de Lugh.

Dans les récits relatant l'épisode du "Festin de Goibniu", il est dit que Goibniu brasse une bière qui protège les dieux de la vieillesse et de la mort.[1] Il est aussi celui qui contrôle l'abondance du lait et du beurre.


Dans le folklore irlandais, une vache enchantée se nomme la Verte de Goibniu. Elle fait l'objet d'un conte, où il est dit que son lait est intarissable, et peut remplir n'importe quel récipient. Lorsqu'une femme essaie de la tromper en voulant lui faire remplir un crible, la vache s'enfuit en poussant trois meuglements perçants, et ne revient plus jamais dans ce village. [2]

Il existe également un dicton à son propos : pour parler d'un vert pâturage, on dit "la Verte de Goibniu y a dormi." [3]

Son équivalent dans la mythologie galloise est Gofannon, et Gobannos dans la mythologie gauloise.


Articles liés :

Héphaïstos
Vulcain


Sources

<references>

  1. d'après Yvan Guehennec, les Dieux des Celtes, in Keltia n°33.
  2. Sylvie Muller, Contes d'Irlande, l'Ile enchantée, Maisonneuve & Larose, 2006, p.46
  3. Idem