Eleanor Bone

De Wiccapedia
Aller à : navigation, rechercher
Eleanor Bone.

Eleanor Bone est une Sorcière anglaise, née Eleanor Margaret Tilley le 15 Décembre 1911 à Fleet, dans le Hampshire, et décédée en 2001. Elle fut notamment l'une des Grandes Prêtresses initiées par Gerald Gardner.

Eleanor "Ray" Bone n'a jamais publié de livre ni fondé de tradition personnelle, mais elle joua un rôle si important dans la Renaissance de la Sorcellerie que dans bien des groupes on la nomme "La Matriarche de la Sorcellerie britannique".

Dans Triumph of the Moon, Ronald Hutton écrit que la description généralement positive des Sorcières dans la presse anglaise après le décès de Gerald Gardner était due "aux efforts de trois grandes prêtresses qui représentaient le visage public de la tradition Gardnerienne dans les années 1960 : Patricia Crowther, Ray Bone, et Monique Wilson."

Durant les années 1960 et le début des années 1970, Eleanor Bone apparut fréquemment dans les journaux et les magazines. Si quelqu'un écrivait au sujet de l'Art, il y avait de fortes chances qu'elle soit citée. Bone a été l'enseignante de beaucoup de Sorcières au rôle considérable (la plus notable d'entre elles étant Vivianne Crowley) mais se retira progressivement de la vie publique à partir de 1972. Même loin des projecteurs, Bone resta influente et importante pour beaucoup de Sorcières anglaises.


Noms et pseudonymes

On la connait également sous le nom de Ray Bone, Rae Bone, ou sous un Nom d'Art, Artemis.


Enfance et famille

Sa mère Emma Tilley était maîtresse d'école, et son père Charlie Tilley était le secrétaire d'un club de golf local au moment de sa naissance. Le certificat de mariage d'Eleanor Bone indiquera en 1958 que son père est un colonel de l'armée à la retraite.

On ne connait que très peu la jeunesse d'Eleanor Bone, hormis quelques détails qu'elle a révélés dans des articles de journaux. Elle a dit avoir développé un intérêt pour les religions alternatives à l'âge de 8 ans, lorsque son chat mourut, et que le vicaire lui affirma que les animaux n'allaient pas au paradis. Convaincue de l'existence de la réincarnation, elle commença dès lors à lire au sujet du folklore, de la magie et des fantômes.

Eleanor passa un peu de temps en Cumbrie pendant la guerre pour éviter le blitz sur Londres, et c'est là qu'elle aurait rencontré un couple pratiquant la Sorcellerie héréditaire, qui lui aurait parlé de ces pratiques après qu'elle ait évoqué sa croyance en la réincarnation.

On ne sait quasiment rien de la période de sa vie située entre la Seconde Guerre Mondiale, et l'implication d'Eleanor dans la scène sorcière londonienne. Elle a eu deux enfants, John et Francesca, avec Charles Posner avant la guerre. Il est possible qu'elle ait été mariée plusieurs fois, car lorsqu'elle épousa son dernier mari William "Bill" Bone, elle utilisait le nom de famille "Newton".

Eleanor et Bill Bone se marièrent le 5 Juillet 1958. Bill avait 16 ans de moins qu'Eleanor. Au moment de leur mariage, elle dirigeait déjà la maison de repos pour personnes âgées de Brackenburn à Tooting Bec, Londres. Ils vivaient près de la maison de repos, dans la maison d'Eleanor à Trinity Road.


Rencontre avec Gerald Gardner

On ne sait pas exactement quand Eleanor Bone se rapprocha de Gerald Gardner concernant le culte des Sorcières, mais ce fut probablement en fin 1959 ou au début de 1960. Eleanor écrivit une lettre à Gerald où elle lui disait vouloir rejoindre l'Art, et il l'orienta vers le Bricket Wood Coven qui était basé à Londres. Eleanor rencontra le coven, mais elle n'avait pas d'atomes crochus avec eux. Le Bricket Wood Coven se composait essentiellement de jeunes gens d'une vingtaine d'années, qui expérimentaient activement les changements politiques de 1960 et l'amour libre. Eleanor était la matrone austère d'une maison de repos, plutôt conservatrice pour ce qui concernait la politique, et elle s'exprimait avec l'accent des classes supérieures de la société. Jack Bracelin, à l'époque Grand Prêtre du Bricket Wood Coven, décida qu'il n'y avait pas de raison de lui refuser l'initiation. Il organisa l'initiation d'Eleanor au Premier Degré par un autre Grand Prêtre du coven. Le groupe décida qu'ils ne pourraient pas vraiment lui proposer davantage après cela, et ils la réorientèrent vers Gerald Gardner qui lui conféra les Second et Troisième Degrés. En 1961, Eleanor Bone était prête à fonder son propre coven.


Enseignement, prêtrise et dernières années

Elle dirigea son coven à Londres pendant deux décennies et apparut fréquemment dans les journaux et les magazines. Elle donnait toujours une impression très digne et travaillait dur pour améliorer la réputation de l'Art. Durant cette période, elle enseigna à de nombreuses personnes et les aida à fonder leurs propres covens par la suite.

En 1968, elle voyagea en Afrique du Nord pour visiter la tombe de Gerald Gardner à Tunis. Sur place, elle apprit que le cimetière devait être fermé, les tombes déplacées, et que l'endroit allait devenir un parc. Elle leva des fonds dans la communauté Wicca pour s'assurer que la tombe de Gerald Gardner serait déplacée dans un cimetière proche de l'ancienne cité de Carthage, où elle peut encore être visitée aujourd'hui. Elle fit également en sorte qu'il ait une pierre tombale digne de ce nom.[1]

A la fin des années 1970, elle se retira à Alston, en Cumbrie, pour y ouvrir une maison de soins infirmiers. Malheureusement celle-ci dut fermer après quelques années à cause de problèmes financiers. Eleanor et Bill durent déménager à Garrigil, à quelques miles de l'emplacement de la maison de soins. Le couple se sépara mais continua de vivre dans la même maison, jusqu'à la mort de Bill le 24 août 1984. Eleanor fit incinérer sa dépouille et enterra ses cendres dans le cimetière local le 30 août. Elle célébra elle-même l'office funèbre.

Après la mort de Bill, Eleanor fonda un autre coven qui resta actif pendant au moins une décennie. Son fils John lui rendait régulièrement visite, jusqu'à sa mort en 1999. Il fut également incinéré et Eleanor conserva ses cendres dans sa maison. Ses dernières années furent solitaires : son coven s'était dissout, et la plupart des membres de la communauté Wicca de Londres avait perdu contact avec elle. Sa seule amie vivait quelques maisons plus loin, une dame âgée avec laquelle elle faisait des mots croisés et échangeait des romans policiers empruntés à la bibliothèque. Juste avant l'équinoxe d'automne en 2001, la santé d'Eleanor se dégrada très gravement. Elle mourut dans son sommeil le 21 septembre 2001.

Eleanor mourut sans un sou. Ses possessions furent vendues pour couvrir les dépenses de ses funérailles et les cendres de son fils John furent enterrées avec elle. Elle fut inhumée dans une tombe sans nom tout au fond du cimetière de Garrigill. Il semblerait que la communauté locale était trop effrayée pour donner une place proéminente dans le cimetière à une Sorcière.[2]

Bien que la communauté Wicca ait perdu contact avec Eleanor Bone durant la fin de sa vie, elle y est reconnue comme influente et importante. Un fonds mémorial a été levé à son nom, afin de financer la mise en place, le 12 septembre 2015, d'une pierre tombale sur sa sépulture.[3]


Initiations

Eleanor Bone a été initiée dans la Tradition Cumbrienne en 1941 par un couple de Sorciers héréditaires. Au milieu des années 1950 elle se lia d'amitié avec Gerald Gardner et fut initiée dans ce qui allait devenir la Tradition dite "Gardnerienne". Elle devint également une confidente de Dafo (Edith Woodford Grimes), membre du Coven de New Forest qui avait initié Gardner en 1939.

Après 1972, elle revint à la Tradition Cumbrienne dans laquelle elle avait d'abord été initiée, devenant une Sorcière essentiellement solitaire.[4]


Lignées

Deux de ses initiés, Madge et Arthus Worthington, fondateurs de la "lignée Whitecroft", initièrent à leur tour un grand nombre de Sorcières en Grande Bretagne, ce qui contribua largement à assurer la survie de l'Art.[5]

Elle enseigna également aux fondateurs du Brighton Coven. La majorité des initiés gardnériens européens tirent leur origine d'un de ces deux covens.[6]


Articles de journaux concernant Eleanor Bone


Articles connexes


Vidéos

On voit Eleanor Bone tout au long de cette vidéo (en anglais non sous-titré), dont le commentaire très partial assimile à tort la Wicca au Satanisme.


Eleanor Bone prend la parole dans cette vidéo à 6:30. On y voit également nombre d'autres sorcières fameuses.



Galerie de photos


Sources

<references>