Cerridwen

De Wiccapedia
Aller à : navigation, rechercher

Mythologie galloise

Magicienne et déesse galloise. Elle apparaît dans le récit légendaire "L'Histoire de Taliesin", un conte apparenté aux Mabinogion[1] Selon la légende, elle donna naissance, après une série de métamorphoses, au célèbre poète et druide Taliesin.


Variantes du nom

Ceridwen, Kerridwen, Cyriddwen, Korydwen : la graphie de ce nom est changeante, et de nombreuses variantes sont possibles.

Mythes

  • Cerridwen et le Chaudron de la Connaissance

De son union avec Tegid Voel, Cerridwen avait deux enfants : une fille à l'aspect clair, Creirwy, belle et pleine de qualités, et un fils à l'aspect sombre, très laid et malveillant, Morvran surnommé Afangddu ou Avangddu, ce qui signifie monstre noir. Afin de compenser la laideur de cet enfant, Cerridwen décida de lui attribuer par magie des qualités exceptionnelles, un grand savoir et un don de prophétie. Elle prépara alors dans un chaudron une potion qui devait bouillir pendant un an et un jour. Les trois premières gouttes de cette potion devaient donner à celui qui les recevrait l'inspiration et la connaissance. Cerridwen chargea un jeune page, Gwion Bach, de surveiller le chaudron, de remuer son contenu et d'entretenir le feu. Mais le jeune garçon s'assoupit, et le chaudron déborda. Les trois gouttes magiques destinées à Morvran jaillirent sur les doigts de Gwion. Pour atténuer la brûlure, celui-ci lécha sa main et c'est ainsi qu'il reçut toute la connaissance du monde, et l'art de connaître passé, présent et futur. Il s'enfuit alors pour échapper à la colère de Cerridwen, mais celle-ci le poursuivit, tous deux prenant de multiples formes au cours de leur périple.

"Gwion se changea en lièvre et prit la fuite. Que fit Cyrridwen ? Elle se métamorphosa en lice et lui donna la chasse. A bout de forces, Gwion déboula vers la rivière Caulenni. Qu'y fit-il ? Il se changea en poisson et sauta à l'eau. Que fit-elle ? Elle se métamorphosa en loutre et le poursuivit dans la Caulenni jusqu'à ce qu'il se changeât en oiseau et s'envolât en l'air. Et elle, elle se métamorphosa en faucon, et ainsi elle ne lui laissa aucun répit en l'air. Alors quand il fut épuisé et dans la crainte d'être tué, il aperçut au sol, dans la vallée de la Caulenni, un tas de froment battu sur une aire. Que fit-il ? Il piqua dessus et prit l'aspect d'un des grains de froment. Et elle, elle se métamorphosa en poule noire, le repéra dans le tas de froment et le picora. Et ainsi, l'histoire dit qu'il fut neuf mois dans son sein et que, après cela, elle le [re]mit au monde."[2]

A la naissance du bébé, Cerridwen n'a pas le cœur de le tuer, elle le dépose dans un coracle, et l'abandonne à la mer. De cette manière, l'enfant Taliesin parcourt les flots pendant quarante années, jusqu'à ce qu'il soit recueilli par Elffin. Celui-ci, parti à la pêche au saumon, ne pêche ce jour-là aucun poisson, mais trouve dans ses filets l'enfant dans son bateau. L'enfant parle déjà avec une grande sagesse, tout comme Merlin à sa naissance : il est baptisé Taliesin, ce qui signifie "beau front", ou "grande valeur". Il est élevé par Elffin, dont il devient le poète attitré.

Culte

On peut considérer que le changement, la renaissance et la transformation sont sous le contrôle de cette déesse celtique vigoureuse. Si l'on se réfère au mythe, elle est dispensatrice d'inspiration et de connaissance.

Beaucoup de Païens contemporains honorent Cerridwen en l'associant à la Pleine Lune.(Source PaganWiccan).


Evocations contemporaines

Korydwen et le Rouge de Kenholl, de Tri Yann

La dénommée Korydwen dont il est question dans cette gwerz n'est pas une Déesse, mais Tri Yann reprend des éléments du mythe tels que la métamorphose, ainsi que de nombreuses autres légendes celtiques.

Liens externes

Source

<references>

  1. Les Quatre branches du Mabinogi et autres contes gallois, traduit, présenté et annoté par Pierre-Yves Lambert, Gallimard l’aube des peuples, Paris, 1993.
  2. P.K. Ford. A fragment of the Hanes Taliesin by Llewelyn Siôn, cité par C. Sterckx, Mythologie du monde celte, Marabout.