Carnaval

De Wiccapedia
Aller à : navigation, rechercher

Folklore

Etymologie : ce nom provient de Carne levare c'est-à-dire se priver de viande.

Le carnaval est une ancienne fête qui pourrait avoir pour origine une fête païenne. c'est un moment de l'année où l'on inverse tout : l'ordre social, les genres, on mettait les vêtement à l'envers, on marchait à reculons... c'est le désordre visant à rétablir l'ordre et la fertilité pour le reste de l'année. il comporte habituellement un sacrifice (symbolique), de Mardis Gras, de l'hiver etc.

De nombreuses villes belges le célèbrent encore.

Tchesse aux Macrales (ou "chasse aux sorcières") à Ermeton

Carnaval de Binche

Grand feu de Falisolle

Le Grand Feu de Bouge

Carnaval des Blancs-Moussis - Laetare à Stavelot

En France : Carnavals de Nice et de Nantes

Carnaval de Dunkerque : la coutume veut que le maire de la ville jette des harengs sur la foule, depuis le balcon de l'Hôtel de ville.


Le Carnaval de Nantes

Il est l'un des plus importants carnavals existant en France, le second après celui de Nice par son affluence : 150.000 personnes lors de chaque édition.[1]. Un carnaval existe à Nantes dès le Moyen Age. Il se tient alors le mardi gras précédent le début du Carême. Le carnaval de la Mi-carême naît en 1880. Dans les années 1920 il prend le pas sur celui du Mardi gras, qui disparaît.

En 1947, le meneur de revue Aimé Delrue relance la tradition après les années de guerre. Le carnaval moderne combine un défilé le dimanche et un le jeudi après-midi. Sa forme contemporaine, qui se déroule au mois d'avril, naît à la fin des années 80, avec un défilé le dimanche, le carnaval des enfants le mercredi et une parade nocturne le samedi.[2]

A Nantes, on était carnavalier par tradition familiale. Cette tradition est évoquée dans le film de Jean-Loup Hubert "La Reine blanche", avec Catherine Deneuve, Bernard Giraudeau et Richar Bohringer.[3]

Bibliographie

Carnaval, ou la fête à l'envers, Daniel Fabre, Collection Découvertes Gallimard (n° 135), Série Culture et société, Editions Gallimard.


Sources

<references>

  1. Le Carnaval de Nantes sur Wikipedia
  2. d'après Nantes passion, magazine d'information municipale, avril 2016.
  3. La Reine blanche (film) sur Wikipédia